• Consignes de Lakevio 

     

     

    Bérénice porte une robe faite dans une étoffe très soyeuse.

    Mais quelle est cette main posée sur son épaule dénudée ?

    Non, non,  ce n'est pas une main coquine qui la caresse.

     

    En fait Bérénice est stressée, ce stress entraîne

    l'apparition de nombreuses pustules sur son visage.

     

    Cette main se veut apaisante, c'est celle d'une magnétiseuse.

    Elle a tout doucement amené Bérénice à se confier

    sur ce qui occasionne son angoisse.

    Maintenant, elle la masse délicatement pour finir 

    de lui faire évacuer toutes ses tensions.

     

    Pour plaire à  Aurélien,

    Bérénice tient à retrouver une forme humaine.

      

    En effet, la première fois qu'Aurélien vit Bérénice,

    il la trouva franchement laide.

     

    Par contre Aurélien a tout de suite plu à Bérénice,

    qui a bien sentit sa répulsion à la vue de son visage.

    Elle met donc beaucoup d'espoir dans la réussite

    du traitement de cette guérisseuse,

    dont elle a entendu beaucoup de bien.

     

    De retour chez elle,

    chaque heure, elle se regarde dans sa glace.

    Au bout de quelques jours, plus aucune trace sur son visage :

     

    Roselyne Farail 

     

    Elle est heureuse, le magnétisme a fonctionné,

    il ne lui reste plus qu'à attendre Aurélien...

     


    18 commentaires
  • Devoir de Lakevio 

     

    Anne-Françoise Couloumy

     

    "Il ne faut jamais éclaircir le mystère.

    De toute façon, un écrivain ne le pourrait pas. Et même s'il cherche à l'éclaircir de manière méticuleuse, il ne fait que le renforcer.

    Patrick Modiano

     

     

    N'ayez pas peur !

    Je ne demande pas une dissertation en trois paragraphes sur la citation de Modiano !

    Mais simplement d'écrire, à partir de la toile du jour, une histoire un peu, beaucoup, passionnément ...

    ONIRIQUE,  ETRANGEMYSTÉRIEUSE...

     

    Et le mystère s'épaissit... jusqu'à lundi !

     

    Que se cache-t-il derrière cette porte ?

    Aucun bruit, cela laisse présager, une famille discrète.

     

    En fait, derrière cette porte, dans un appartement du Havre, habite un couple.

    Eliane 86 ans et Georges  88 ans, sont mariés depuis plus de 65 ans.

    Ils habitent là depuis 50 ans, âge de leur fille aînée.

    Ils pensaient ne pas pouvoir avoir d’enfants.

    Lorsque qu’ Eliane  a été enceinte de sa fille, le médecin a dit qu’il ne comprenait pas…

    Deux ans plus tard, arrivait un petit frère,

    inutile de dire que les parents étaient vraiment heureux,

    bien que cela ait profondément changé leurs habitudes.

    Ils étaient mariés depuis plus de 15 ans,

    et avaient fini par accepter cette vie sans enfants.

    Enfants qui sont mes seuls cousins germains,

     que je suis allée garder, parfois au Havre.

     

     

    C'est un couple qui s'aime profondément.

     

    Honfleur

     

    Lorsqu'en janvier, nous sommes allés en Normandie,

    pour les obsèques de ma chère marraine,

    ils ont eu à cœur de nous recevoir, pour un repas.

     

    Ils se querellent avec tendresse,

    c'est touchant !

     

    Mon oncle (et parrain) s'est lancé dans la construction

    d'une maquette d'un bateau.

    Il fait tout lui-même.

     

     

     

    Cela va encore l'occuper durant quelques années.

     

    Lorsque nous sommes repartis,

    nous étions tous très émus.

    On ne sait jamais ce qui se cache

    derrière la porte d'un appartement,

    ou d'une maison...

     

    Aucun mystère dans cette histoire,

    seulement l'amour d'un couple,

    (qui a su surmonter tous les aléas de la vie)

    et l'attachement que j'ai pour eux.

     

     

    Un Couple

     


    23 commentaires
  •  

    Hier, 14 février, mon second fils a eu 28 ans.

    Je l'ai vu en ramenant ma petite fille.

    Sa compagne s'est souvenue que l'année dernière,

     ils étaient tous les 2 en Nouvelle Zélande,

    dans leur van pour le fêter.

     

    Depuis novembre il travaille chez 

     

    Sa période d'essai est terminée,

    il a d'ailleurs su avant la fin qu'on le garderait.

    Il a eu les compliments du chef de magasin,

    qui lui a dit qu'il était exigent avec lui même,

    et qu'il allait demander à ce qu'il évolue et devienne adjoint,

    très rapidement, normalement cela ne se fait qu'au bout d'un an,

    mais il pense le faire évoluer au bout de 6 mois.

     

    Il s'est cherché longtemps,

    avait 13 ans lorsque je me suis séparée de son père,

    15 ans lorsque l'on m'a découvert le cancer du sein,

    avec tout ce qui s'en est suivi :

    ablation, chimio, radiothérapie, reconstruction compliquée...

     

    Depuis qu'il travaille, il s'est ouvert aux autres,

    a confiance en lui,

    il est devenu un homme bien dans sa peau.

     

    Avec sa compagne et mon autre fils,

    ils ont aménagé un petit appartement à la ferme.

     

     

     

    Ils ont leur petit chez eux, maintenant,

    et c'est sympa (je l'ai vu pour la première fois hier).

    Reste seulement à faire venir les techniciens pour internet,

    et là c'est compliqué... ils boudent la campagne....

     

    Il est un bon tonton

     

     

    Je suis une maman et une mamie heureuse

    du bonheur de ses enfants et petits-enfants.

     


    11 commentaires
  • Devoir de Lakevio 

     

     

     

    "Chic, il pleut"  était l'expression favorite

    de mon père lorsqu'il faisait ce temps.

     

    J'avoue qu'à l'époque cela ne me plaisait guère.

    Maintenant, lorsque je sais que mon fils,

    agriculteur,  a besoin d'eau dans ses champs,

    je serais tentée d'employer la même expression,

    lorsque la pluie daigne venir !

     

    Cet été, sa compagne m'a dit qu'il en était presque à faire des incantations,

    tellement tout était sec !!!

     

     

    Il est certain que toutes les personnes

    qui ont de nouveau été inondées durant 

    ces derniers jours, pensent tout autrement,

    et je les plains sincèrement !

     

     

    Je bâcle un peu mon devoir,

    car j'ai eu ce message :

    " Mamie Fabie,

    en fait c'est les vacances,

    et je voudrais bien passer plusieurs nuits chez toi,

    j'espère que tu peux,

    gros bisous"  

     

    Alors, bien sûr

    Peut !

    Ne pas confondre avec "pleut" 

     

     

     

     


    20 commentaires