•  

    Petite anecdote.

     

    En 2007, quelques mois après le décès

    de sa mère, 

    Zhom  a reçu un courrier de la mairie,

    lui demandant d'effectuer le raccordement

    des eaux pluviales au réseau de la commune.

     

    Menottes

     

    A l'époque nous venions uniquement durant le we,

    rendez-vous fut pris, un samedi matin, avec le maire.

    Zhom lui expliqua son étonnement,

    du fait que toutes les maisons autour de la nôtre

    soient déjà raccordées depuis des années,

    et pas la nôtre !

     

    Le maire, lui a répondu gêné,

    qu'une tentative avait été faite

    par un agent de la commune de contacter sa mère,

    mais que celui-ci s'était retrouvé attaché à la grille

    par des menottes !!!

     

    Menottes

     Zhom se souvenait bien que sa mère lui avait raconté

    cette histoire de menottes, mais ne savait pas ce qu'était

    venu faire cet agent communal...

     

    En fait elle était en conflit avec la commune

    qui faisait un rond point au-dessus de sa maison.

    Elle  n'avait pas écouté ce que venait faire cet employé,

    et avait utilisé les menottes que possédait son mari,

    car il avait été gendarme !

     

    Voilà pourquoi la commune n'avait pas insisté...

    Nous en avons bien ri !

     

     

     


    4 commentaires
  • Pour vous faire sourire !

     

     

    La belle fille de Zhom, ce matin, (elle est infirmière à domicile)

     

    à 6h du matin, son premier patient  :

     

    - bonjour, vous avez un tatouage ?

    - Oui

    - ah moi aussi.

    - ok

    - il est juste là où il faut, et j’ai marqué twingo

    - ok

    - oui parce qu’elle est petite mais elle a tout d’une grande .......

     

    La conclusion de la belle fille  :

    "Une belle journée s'annonce !"

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Comme chaque année,

    je regarde le Tour de France à la télévision.

     

    Deux des villes étapes de cette année

    me rappellent des anecdotes avec mes grands parents.

     

    Arrivée du dimanche 3 juillet 2016

    CHERBOURG:

     

    Je suis incapable de remémorer l'année exacte,

    mais je pense que c'est 1964/1965.

    Nous étions donc en vacances,

    ma sœur et moi

    15 mois d'écart

    chez mon oncle maternel.

    Mon oncle et ma tante, travaillant,

    mes grands parents maternels étaient

    aussi à Cherbourg pour nous garder.

    Ils étaient tous les deux

    sourds et muets (enfin muets, jusqu'à un certain point).

    Un jour où nous étions en promenade avec eux,

    notre grand mère s'est énervée contre nous,

    (elle parlait à sa manière, et souvent nous ne la comprenions pas)

    cela ne nous a pas plu !

    J'ai donc murmuré quelque chose à ma sœur,

    et cela ne devait pas être sympathique.

    Ce que j'avais oublié, c'est que ma grand mère

    lisait sur les lèvres.

    En colère contre nous, elle est repartie à l'appartement.

    Lorsque plus tard, nous sommes rentrés avec mon grand père,

    sans la clé, nous avons eu beau sonner,

    bien sûr, elle ne nous a pas entendus.

    Il nous a fallu attendre le retour de mon oncle,

    du travail, pour pouvoir rentrer !

     

    Arrivée du dimanche 10 juillet 2016

    ANDORRE :

     

    Deux années de suite, mes grands parents paternels,

    nous ont offert à ma mère, mes deux sœurs, mon frère et moi,

    des vacances en Andorre.

    Je situe ces vacances en 1967/1968.

    La première année mon grand père a décidé

    de nous offrir, à ma sœur (la même que dans l’anecdote précédente) 

    des cours de natation.

    Le professeur ne parlait pas français, il y avait donc une interprète.

    Il nous a mis sur une table,

    et nous a fait faire les mouvements de la brasse.

    Lorsque nous sommes allées dans la piscine,

    j'ai tout de suite reproduit les mouvements, et j'ai nagé.

    Le professeur par l'intermédiaire de l'interprète m'a demandé

    si j'avais déjà nagé, la réponse était négative.

    Nous avons eu deux cours .

    En effet mon grand père avait payé les cours à l'avance,

    et le troisième jour le professeur s'était fait la malle.

    Il a du considérer qu'il avait fait la moitié du boulot

    et que c'était bien suffisant.

    Ma sœur, n'a su nager que bien plus tard.

     

     

     Le samedi 16 juillet, nous serons aux premières loges, en effet le tour de france

    passera à 40m de chez nous !

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Le midi, nous regardons l'émission

    Tout le monde veut prendre sa place.

    Un des moments que je préfère, 

    c'est le récit des anecdotes qui sont arrivées

    aux différents candidats.

    Souvent, elles sont hilarantes.

     

     

    Je me demande souvent ce que je pourrai raconter

    si j'étais à leur place (ce que je ne ferai jamais).

     

    La première à laquelle je pense c'est :

    Dans les années 80, je travaillais

    dans un centre de vacances en Savoie.

    Un jour, je suis passée par le garage pour aller au boulot.

    Je sors, et je referme la porte.

    J'avance, et me rends compte que ma jupe

    était restée coincée !

    Evidemment la porte ne pouvait s'ouvrir que de l'intérieur !

    Je réfléchis rapidement (et oui, j'étais logée

    sur place, donc juste à l'heure).

    Je n'ai pas eu d'autre solution, que de laisser la jupe

    sur place, et de repartir en petite culotte

    dans l'immeuble de logement du personnel,

    de retourner dans le garage,

    d'ouvrir la porte et de récupérer ma jupe.

    Heureusement, je n'ai rencontré personne !

    Et j'ai eu la chance de ne pas l'avoir abîmée,

    comme cette femme, regardez cette vidéo

    Je l'ai remise, ni vue ni connue.

     

     Récemment il y a eu l'histoire du portail

    Ici

     

    Et vous, vous en avez une qui vous vient à l'esprit ?

     

    Bon, la pluie STOP, le jardin est suffisamment arrosé yes

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique