•  

    Comme à l'aller, nous avons fait du tourisme

    au retour du mariage.

     

    D'abord nous avons pris quelques photos

    à Collobrières

      

    Bon celle-ci, j'ai oublié de la prendre, alors je l'ai trouvée sur la toile.

     

     

    Celle-ci est bien de moi.

     

    Ce qui nous a étonnés à Collobrières,

    c'est de voir des magasins de châtaignes, partout.

    On se serait crus en Ardèche !

    En voilà l'explication 

     

     

    Entre le confinement, nos soucis de santé,

    et l'incertitude d'aller à ce mariage,

    nous n'avions pas assez préparé ce court séjour dans le Sud...

    Ce sera pour une autre fois, peut être.

     

     Pour le retour nous sommes passés par Brignoles

     

    Carrière de Candelon

    Puis après nous être un peu perdus dans les sorties

    de voie rapide,

    et avoir longé l'étang de Berre,

     

     

     

    Nous avons pu continuer sur des routes plus touristiques.

     

     Carpentras

     

    Le Mont Ventoux perdu dans les nuages 

     

    Le château du Barroux

     

    Mollans sur Ouvèze

     

    A quelques kilomètres de chez mon fils aîné,

    qui devait d'ailleurs faire la même chose dans ses champs.

     

    La Tour de Crest, plus haut donjon médiéval

    de France.

    Crest où habite mon second fils,

    et où j'ai travaillé durant plus de 20 ans.

     

    Et là se termine ce petit voyage aller/retour

    pour ces quatre jours de déconfinement total.

     


    6 commentaires
  •  

    Suite de la journée du mariage de la filleule de Zhom.

     

    Après encore quelques "aventures" au parking,

    nous avons rejoint la petite chapelle

    où devait se dérouler la cérémonie religieuse.

     

    Nous avions dans notre voiture la grand-mère de la mariée,

    de ce fait une place nous avait été réservée dans la cour de la chapelle.

     

    La cérémonie a été très longue,

    mais aussi très sympa,

    avec des chants d'une chorale brésilienne.

     

    Bon le curé en a profité pour faire de la pub

    pour le Parcours Alpha

    auquel a adhéré récemment la mariée;

    il nous aussi incités à nous confesser.

    Je croyais que cela n'existait plus

    la confession !

     

    A la fin de la cérémonie nous disposions d'un peu de temps

    avant de rejoindre le vin d'honneur.

    Nous avons donc décidé

    Zhom et moi d'essayer de trouver la mer.

     

    Direction la presqu'île de Giens.

    Nous sommes arrivés sur les hauteurs,

    le paysage était sublime.

     

    Je suis donc sortie prendre quelques photos.

     

     

     

    Zhom ne pouvant pas trop marcher,

    était resté dans la voiture.

     

    Occupé à tenter d'envoyer une photo à un de ses fils.

     

    Je monte dans la voiture, et l'entends pester,

    non seulement, il ne parvenait pas à envoyer la photo,

    mais en plus le clavier tactile du téléphone

    était en arabe ! 

     

    Sur la route jusqu'à Collobrières

    j'ai pris encore quelques photos.

     

     

     

    Après le vin d'honneur,

    au retour dans le studio,

    nous avons essayé de trouver la solution

    pour remettre le fichu clavier

    en caractères "normaux"

    = impossible !

     

    Ce n'est que le lendemain matin que Zhom

    a trouvé la solution !

    La voici, au cas où vous seriez confrontés

    au même problème tongue

     

     

    Bon au début, il l'a eu en qwerty, 

    mais il a vite retrouvé le chemin

    pour le modifier de nouveau ! 

     

    Nous avons pu aller nous promener,

    avant le brunch chez les mariés.

    Brunch où il y avait, entre autre,

    du vin de la Drôme,

    et des cerises de la Drôme, aussi.

    Sûrement les seules cerises que nous mangerons

    cette année, la récolte ayant été anéantie par le gel.

    Là il s'agissait des cerises provenant que chez 

    un des cousins de la mariée.

    Spéciale dédicace à Julie qui adore nos cerises !

     

    Téléphone arabe


    13 commentaires
  •  

    Pendant que nous attendions

    l'heure du mariage,

    un autre commençait.

     

    Certains des participants se sont garés en face de la mairie,

    warnings allumés.

    La voiture de la mariée

    est même arrivée sur le trottoir

    juste devant la mairie,

    alors que ce n'était pas autorisé...

     

    Mariage et ... Parking

     

    Puis nous avons vu arriver des têtes connues,

    avons discuté et attendu les mariés.

     

    Lorsque la cérémonie a commencé,

    j'ai remarqué que ni l'ex femme de Zhom, ni sa mère n'étaient là.

     

    Elles sont arrivées, avec la sœur de la mariée,

    alors que tout était terminé,

    il ne restait plus que les registres à signer !

     

     Mariage et ... Parking

     

    Explication de ce retard :

    l'ascenseur du parking était en panne,

    et l'ex belle-mère de Zhom

    était pour l'occasion en chaise roulante,

    car elle ne se déplace habituellement

    qu'avec un déambulateur.

    Cela a donc été compliqué de la faire sortir du fameux parking !

    Nous avons alors pensé au mariage précédent

    et aux jeunes qui avaient garé leurs voitures

    pile poil en face de la mairie !

     

    Une photo des mariés pour Julie tongue

     

      

     


    8 commentaires
  •  

    Le mariage devant se dérouler à Hyères, à partir de 15h,

    nous avions décidé de partir le matin 

    pour faire du tourisme,

    repérer la mairie et le parking le plus proche,

    et manger sur place.

     

    Le tourisme dans cette région équivaut 

    à prendre des routes escarpées,

    et à se frayer un chemin au milieu des vélos,

    c'est donc assez stressant.

     

    Nous n'avons donc pas insisté outre mesure,

    et ne sommes pas allés voir la mer comme nous l'avions prévu.

    Et nous avons bien fait,

    car après nous avons perdu un temps fou.

     

    Après deux tentatives infructueuses

    (pompe en panne, puis pompe où  on peut uniquement 

    régler en espèces)

     

     

    Nous avons réussi à faire le plein !

     

    A l'aide du GPS, nous sommes allés en centre ville.

    Nous sommes passés devant l'entrée du parking,

    qui indiquait qu'il était plein,

    et avons continué vers la mairie.

     

    Là bien entendu aucune place pour se garer,

    donc nous avons décidé de re tenter le parking sous-terrain.

     

     

    Comme quelques places semblaient être disponibles,

    nous sommes entrés.

    Mais apparemment pour 3 places libres, ils laissaient

    entrer le double au moins de véhicules.

     

    Après avoir tourné, enfin une place se libère,

    les emplacements étant étroits,

    je descends de la voiture,

    Zhom manœuvre, et se gare.

     

    Pendant ce temps là, 

    je regardais par là où il pourrait sortir,

    et me disais que jamais il n'y arriverait.

     

    Bingo, après avoir essayé sur les côtés,

    par derrière, avoir redéplacé sa voiture

    au risque de l'abîmer,

    force a été de constater que c'était impossible !

     

    Heureusement, là est arrivé le propriétaire

    d'une voiture garée en face, 

    il partait, et la place était bien plus accessible.

     

    Nous avons donc pu sortir à l'air libre

    pour chercher un petit restaurant.

     

    Bien fatigués par ces aventures,

    nous nous sommes installés un peu au hasard !

     

    Là plus d'une heure d'attente pour être servis,

    d'une assiette de charcuterie corse pour Zhom,

    et une salade avec deux tartines de chèvre chaud pour moi.

    Comme nous avions quand même de la marge,

    nous avons été patients,

    mais certains clients sont partis avant d'être servis,

    d'autre ont eu un plat à peine décongelé,

    d'autres n'ont jamais vu leur boisson arriver...

    Avant de partir, nous sommes allés aux toilettes,

    là il n'y avait ni eau, ni savon !

     

     

    Après, il ne nous restait plus qu'à aller attendre

    vers la mairie que les invités et mariés arrivent.

    Là, il y avait deux restaurants, bien notés,

    je l'ai vérifié après...

     

                         

     

    Tous les deux pile poil en face de la mairie.

    Bon, comme on ne retournera certainement pas à Hyères,

    (nous ne sommes pas faits pour aller en ville)

    tant pis ! 

      

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique