•  

    Je réponds au petit jeu qui a été lancé ce we sur les blogs que je lis :

     

    Quatre emplois que vous avez faits dans votre vie.
     

     - Baby sitter 

    - Vendeuse dans une boutique, en Vendée (vacances été, 3 années de suite) : bijoux, vaisselle, objets divers, fringues.

    - Employée dans un Centre de Vacances en Savoie (5 ans) : Bar, cuisine, économat, responsable salle, responsable ménage, hôtesse d'accueil.

    - Dans la Drômeemployée : abattoir volaille, clinique, location voitures, puis hôpital.

     

    Quatre films que vous regarderiez encore et encore.

    - Ghost

    - Les enfants du marais

    - Effroyables jardins

    - La vie est belle

     


    Quatre lieux où vous êtes allé(e) en vacances.

     

    - Grèce (plusieurs fois, j'avais un petit ami grec)

    - Tunisie (2 fois, une avec ma grand-mère, une chez la sœur de mon ex mari) 

    - Espagne, (anecdote, c'était l'année de la naissance de mon second fils,

    1990, l'année suivante j'ai demandé à son père si il préférait

    que nous retournions en Espagne, ou que nous allions en Vendée,

    sa réponse " entre Fresne et Fleury-Merogis , tu choisirais quoi".

    Je n'ai plus jamais posé la question, cela a été Vendée avec ou sans lui...)

    - Croatie ( 2001, dernières vacances avec mon ex mari, ce sont d'ailleurs

    ces vacances qui ont été l'amorce de notre mésentente et de notre séparation 2 ans plus tard !)

    Je mets de côté la Vendée où j'ai vécu, et où je retourne régulièrement en Vacances.

     

     

    Quatre endroits où vous avez vécu.

    - Toulouse, j'y suis née.

    - Loir et Cher de 3 ans à 11 ans

    - Vendée de 11 ans à 18 ans

    - Drôme de 25 ans à maintenant

    + tout plein d'autres endroits entre 3 mois et 3 ans,

    et Vaucluse et Savoie entre 18 ans et 25 ans.


    Quatre choses que vous faites chaque fois que vous allez sur le net.

     - Lire mes messages et virer les pubs.

    - Lire vos Blogs, et commenter.

    - Jouer.

    - Ecrire de temps à autre un article.


    Quatre endroits où vous aimeriez être en ce moment.

     

    - Face à l'Océan

    - Face à l'Océan

    - Face à l'Océan

    - Face à l'Océan

     


    Quatre personnes à qui vous allez refiler le bébé :

     

    Difficile mes lecteurs ayant un blog ont déjà été "tagués",

    sauf Eve, si tu le veux  yes

    pour les autres, si cela vous dit dans les commentaires yes

    allez y, faites vous plaisir.

     

     


    13 commentaires
  •  

    Je l'ai connue en 1984.

    J'avais été embauchée à l’hôpital,

    pour 2 mois pour aider à la mise en place de l'informatique

    au service pharmacie.

     

    Déjà son fort caractère m'avait interpellée !

    J'avais dit à la directrice que jamais

    je n'avais entendu une telle "mégère".

    Ce à quoi la directrice m'avait répondu

    que si je voulais être embauchée,

    il ne fallait pas dire de telles choses.

    Mais cela a toujours été plus fort que moi :

    la franchise.

     

    Et puis 1 an après on m'a rappelée,

    pour me proposer un contrat d'un an,

    qui ne s'est jamais arrêté,

    j'ai été titularisée 4 ans plus tard. 

     

    Bien que travaillant ailleurs,

    j'ai accepté.

     

    Durant les premières années, 

    je ne travaillais pas dans le même service qu'elle,

    je n'avais pas trop à subir son caractère !

     

    Puis une opportunité s'est présentée

    de travailler avec elle (aux services économiques),

    et surtout de ne plus être au guichet,

    où j'avais beaucoup de mal à supporter

    le mépris de certains usagers envers "les fonctionnaires".

     

    J'ai toujours eu du caractère,

    et le sien ne me faisait pas peur.

     

    Bon, le temps d'adaptation a été compliqué,

    car j'aime bien comprendre ce que je dois faire,

    et elle ne répondait pas à mes questions.

     

    Petit à petit, nous avons trouvé nos marques.

     

    En fait, je me suis laissée embobiner,

    sans me rendre compte que c'étaient les prémices

    d'un harcèlement moral.

     

    Avant mon cancer (2005),

    depuis quelques mois,

    nous nous adressions à peine la parole !

    Lorsqu'elle était en vacances, à son retour,

    je me faisais systématiquement engueuler.

    J'avais fini par assumer ses tâches le moins possible,

    car je disais :

    "tu fais ou tu ne fais pas, cela ne va jamais" !

     

    Je l'ai souvent entendue dire :

    "quand je ne serai plus là,

    il en faudra 3 pour me remplacer".

     

    Elle négociait avec les fournisseurs,

    plus que les prix pour les fournitures de l'hôpital...

    (je pense que vous comprenez ce que je veux dire)

    Son mari qui travaillait en cuisine s'était d'ailleurs

    fait virer, car il volait...

     

    Il m'a été raconté,

    que lorsqu'elle est partie à la retraite,

    elle a emporté son écran d'ordinateur,

    car a-t-elle dit :

    "c'est moi qui l'ai négocié".

     

    Pendant ma maladie,

    elle a demandé à ce que je sois remplacée,

    ce qui était légitime,

    mais elle a fait muter quelqu'un d'un autre hôpital.

    Ce qui fait que lorsque je suis revenue,

    je n'avais plus de poste,

    et que l'on ne savait pas,

    ni où me mettre, ni quoi me faire faire !

     

    Cela m'a poussée vers la sortie.

    Entre temps le collègue qui "avait pris ma place"

    venait se plaindre d'elle...

    Je rigolais sous cape,

    car souvent j'avais essayé de lui expliquer

    quels étaient les agissements de ma chef,

    qui est devenue la sienne.

    Mais lui à cette époque,

    en tant que collègue d'un autre hôpital,

    la tutoyais, alors que je l'ai toujours vouvoyée.

    Alors, il n'a jamais compris mes allusions,

    jusqu'à ce qu'il travaille avec elle.

     

    C'était sa façon de fonctionner,

    il fallait qu'elle domine tout le monde.

    En plus elle avait des appuis,

    car elle était amie avec la sœur du directeur des hôpitaux de l'époque !

     

    Durant ma dernière année à l'hôpital,

    je ne lui ai jamais adressé la parole !

    Je me suis sentie libérée.

     

    Elle est morte hier soir,

    à 70 ans,

    en soins palliatifs,

    dans ce même hôpital.

     

    Et bien j'en suis quand même toute retournée !

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Les lundis de Lakevio

    Mrs Fields (art original de Fealing Lin Watercolors)

     

    J'ai d'abord pensé à une diseuse de bonne aventure,

    sûrement la multitude de couleurs dans les vêtements.

    Puis les traits m'ont rappelé celle que nous appelions

    La Patronne.

    Un médecin l'appelait même la Reine Mère.

     

    Un vrai personnage !

    Elle pouvait arriver tirée à quatre épingles,

    ou avec des chaussures dépareillées, coiffée de deux nattes,

    à la Fifi Brindacier.

     

     

    Quand tout allait bien, elle m'appelait "La grande Blonde"

    Sinon, c'était Fabienne...

    Elle, elle connaissait tous les employés,

    normal, elle nous disait souvent "c'est moi qui l'ai embauché"

    bien sûr elle est restée directrice durant au moins 20 ans

    (boudant les avancements de carrière),

    quand la plupart des directeurs ne le sont qu'au grand maximum 5 ans.

     

    Mon beau père qui avait assisté à son mariage, m'avait dit

    qu'elle était habillée tout en rouge...

    Elle n'a eu qu'un fils, à qui elle interdisait tout.

    Surtout tous les sports, de peur qu'il ne se blesse.

    Il faut dire que le lundi matin, lorsqu'un employé

    manquait à l'appel, à cause d'une blessure sportive,

    les invectives fusaient...

    Tous les matins, elle faisait le tour de tous les services,

    pour inspecter, et voir si tout se passait bien.

    Elle aimait peindre, et de nombreux murs de l'Etablissement

    portent sa signature !

     

     

    un exemple de ses peintures

     

    Elle était excessive en tout ...

    J'ai pris les clés de la voiture de l'Etablissement,

    quasiment en pleine figure, car elle avait jugé qu'un quart du plein

    ne lui suffirait pas pour faire 50kms.

    Je me suis "accrochée" avec elle,

    car je n'avais pas apprécié qu'elle traite un employé

    de manière injuste. D'ailleurs la chef de bureau

    avait espéré que je me tairais....

    Mais je hais l'injustice !!!

    Malgré tout elle reconnaissait la valeur 

    de notre travail, et cela nous l'avons perdu

    avec son départ à la retraite !!!

    Les autres directeurs ne sont passé dans cet Etablissement

    que pour servir d'exécuteurs à l'ARH puis à l'ARS.

    Malgré ses excès, c'était une personne attachante.

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Habiter en Vendée, et de surcroît en bord de mer

    facilite le travail durant l'été.

    Mon premier "emploi" fut donc durant l'été 73,

    l'été de mes 15 ans.

     

    Avec ma cousine et mon cousin germains (les seuls que j'aie).

     

     

    Michel Delpech chantait 

     

    C'était nos 15 ans, c'était en Vendée ...

     

     

    Ma mère connaissait un couple qui gérait

    un club pour enfants sur la plage de Saint Gilles.

     

    Premier Travail

    Je n'ai pas la date de cette photo trouvée sur la toile, mais c'était ce club au même endroit.

     

     

    Je ne souviens plus comment cela s'est vraiment passé,

    mais je me suis retrouvé à m'occuper des petits 

    dans ce club durant le mois de juillet.

    Il me semble que j'avais cinq à six 

    enfants de 2 à 3 ans à surveiller.

    Je pense que si leurs parents avaient connu mon âge,

    ils se seraient affolé !

    Maintenant, jamais cela ne serait autorisé.

    D'ailleurs, je ne pouvais pas être déclarée, 

    et le salaire pour un mois avait été dérisoire...

    Le couple avait demandé à ma mère si j'avais

    été contente de ce qu'ils m'avaient donné, 

    elle leur avait répondu que j'avais été déçue.

    Il me semble me souvenir que c'était 300 francs.

     

    On voit le club sur la droite de la photo.

     

    Les 2 photos ont été trouvées sur un site de cartes postales,

    j'y ai passé pas mal de temps, hier, on trouve des vieilles cartes postales,

    c'est amusant de voir les lieux que l'on connait, des années avant notre naissance.

     

     

    Malheureusement, il y a rarement les dates...

     

     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique