• Perturbée

     

    Je l'ai connue en 1984.

    J'avais été embauchée à l’hôpital,

    pour 2 mois pour aider à la mise en place de l'informatique

    au service pharmacie.

     

    Déjà son fort caractère m'avait interpellée !

    J'avais dit à la directrice que jamais

    je n'avais entendu une telle "mégère".

    Ce à quoi la directrice m'avait répondu

    que si je voulais être embauchée,

    il ne fallait pas dire de telles choses.

    Mais cela a toujours été plus fort que moi :

    la franchise.

     

    Et puis 1 an après on m'a rappelée,

    pour me proposer un contrat d'un an,

    qui ne s'est jamais arrêté,

    j'ai été titularisée 4 ans plus tard. 

     

    Bien que travaillant ailleurs,

    j'ai accepté.

     

    Durant les premières années, 

    je ne travaillais pas dans le même service qu'elle,

    je n'avais pas trop à subir son caractère !

     

    Puis une opportunité s'est présentée

    de travailler avec elle (aux services économiques),

    et surtout de ne plus être au guichet,

    où j'avais beaucoup de mal à supporter

    le mépris de certains usagers envers "les fonctionnaires".

     

    J'ai toujours eu du caractère,

    et le sien ne me faisait pas peur.

     

    Bon, le temps d'adaptation a été compliqué,

    car j'aime bien comprendre ce que je dois faire,

    et elle ne répondait pas à mes questions.

     

    Petit à petit, nous avons trouvé nos marques.

     

    En fait, je me suis laissée embobiner,

    sans me rendre compte que c'étaient les prémices

    d'un harcèlement moral.

     

    Avant mon cancer (2005),

    depuis quelques mois,

    nous nous adressions à peine la parole !

    Lorsqu'elle était en vacances, à son retour,

    je me faisais systématiquement engueuler.

    J'avais fini par assumer ses tâches le moins possible,

    car je disais :

    "tu fais ou tu ne fais pas, cela ne va jamais" !

     

    Je l'ai souvent entendue dire :

    "quand je ne serai plus là,

    il en faudra 3 pour me remplacer".

     

    Elle négociait avec les fournisseurs,

    plus que les prix pour les fournitures de l'hôpital...

    (je pense que vous comprenez ce que je veux dire)

    Son mari qui travaillait en cuisine s'était d'ailleurs

    fait virer, car il volait...

     

    Il m'a été raconté,

    que lorsqu'elle est partie à la retraite,

    elle a emporté son écran d'ordinateur,

    car a-t-elle dit :

    "c'est moi qui l'ai négocié".

     

    Pendant ma maladie,

    elle a demandé à ce que je sois remplacée,

    ce qui était légitime,

    mais elle a fait muter quelqu'un d'un autre hôpital.

    Ce qui fait que lorsque je suis revenue,

    je n'avais plus de poste,

    et que l'on ne savait pas,

    ni où me mettre, ni quoi me faire faire !

     

    Cela m'a poussée vers la sortie.

    Entre temps le collègue qui "avait pris ma place"

    venait se plaindre d'elle...

    Je rigolais sous cape,

    car souvent j'avais essayé de lui expliquer

    quels étaient les agissements de ma chef,

    qui est devenue la sienne.

    Mais lui à cette époque,

    en tant que collègue d'un autre hôpital,

    la tutoyais, alors que je l'ai toujours vouvoyée.

    Alors, il n'a jamais compris mes allusions,

    jusqu'à ce qu'il travaille avec elle.

     

    C'était sa façon de fonctionner,

    il fallait qu'elle domine tout le monde.

    En plus elle avait des appuis,

    car elle était amie avec la sœur du directeur des hôpitaux de l'époque !

     

    Durant ma dernière année à l'hôpital,

    je ne lui ai jamais adressé la parole !

    Je me suis sentie libérée.

     

    Elle est morte hier soir,

    à 70 ans,

    en soins palliatifs,

    dans ce même hôpital.

     

    Et bien j'en suis quand même toute retournée !

     

     

     

    « NuagesVoyage Scolaire »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Juillet 2019 à 11:47

    Je comprends ta tristesse... on est humain ou on ne l'est pas.

    Je pense qu'elle a eu une petite vie, était malheureuse mais ce n'est pas une raison pour en faire baver aux autres !

    Je suis surprise qu'à ton retour de congé maladie, tu n'étais plus titulaire de ton poste... est-ce vraiment légal ?

    A mes débuts dans la FPT, j'ai eu affaire à une collègue acariâtre, une vieille fille mal b... (hihi), souvent je suis rentrée en pleurs, mon mari voulait aller lui casser la figure ! bon, je m'en suis trouvée libérée quand elle est partie à la retraite.

    Gros bisous ma Fabidouce

      • Samedi 27 Juillet 2019 à 16:45

         

        Apparemment, elle avait fait le vide

        autour d'elle et ne voulait plus voir personne...

        En Congé Maladie Longue durée, on peut te remplacer,

        et tu reviens en sur nombre...

        C'est ce qui m'est arrivé, et l'on m'a mise

        dans un petit bureau, 6 à 7m² sans fenêtre,

        qui de surcroît servait d'archives...

         

        Le ciel est noir, on attend que cela craque !

        Bisous ma douce Praline.

      • Dimanche 28 Juillet 2019 à 08:48

        Ne pas retrouver son poste après une longue maladie, ça me sidère ! Surtout parce que là où je travaillais, une aide-soignante s'était mise en disponibilité (non malade), et ce pendant plusieurs années ; ce qui fait que l'on ne pouvait embaucher sa remplaçante et cette AS pouvait reprendre son poste quand elle le souhaitait !

        Il pleut et a plu une partie de la nuit, on est bien !!!

        Bisous ma Fabidouce, bonne journée, j'espère que la pluie est tombée chez toi aussi.

    2
    Samedi 20 Juillet 2019 à 10:18

    Tu as le droit d'être perturbée par la mort de ta meilleure ennemie, ses appuis lui ont permis les soins palliatifs, ce n'est pas le cas de tout le monde.

    3
    Julie
    Dimanche 21 Juillet 2019 à 11:08

    Les gens au fort caractère, on ne les oublie pas facilement. Tiens, comme ma mère. A chaque fois que je vais dans mon village d'enfance, les gens me disent "qu'est-ce que votre mère nous manque qui nous téléphonait sans arrêt, nous "ordonnait" de l'emmener quelque part, qui venait sonner à notre porte pour nous demander quelque chose. Elle était toujours par monts et par vaux, à courir la campagne. Oui, ordonnait...que ce soit pour la monter au cimetière, acheter des graines dans la commune d'à côté, l'emmener à la pharmacie à 15km de là ou l'emmener à la gare toujours à 15km de là, la petite gare d'à 4 km du village ayant fermé depuis belle lurette…

    Ne dit-on pas il vaut mieux avoir DU CARACTERE que pas de caractère du tout ! Parfois, mon mari me dit que je lui ressemble. Mais, moi, je sais demander gentiment. Si j'ordonne à mon mari, je le fais avec des yeux de velours.

    En tout cas, ton ex collègue est morte prématurément. 70 ans, c'est jeune. Dire que mon mari vient de les avoir. Gare à ses abattis lui qui a été, est grand fumeur. Dès qu'il a un bobo quelque part, je psychote.

    Bises et bonne journée, encore supportable. Voilà que je crains maintenant la chaleur annoncée. Faut dire qu'il ne se passe pas une heure sans qu'on nous mette en garde, nous alarme des conséquences de ces canicules à répétition....Pauvres agriculteurs, viticulteurs, éleveurs, arboriculteurs, horticulteurs………. !

      • Samedi 27 Juillet 2019 à 16:54

         

        Je pense avoir un fort caractère,

        et ne m'en être jamais servi pour faire du mal autour de moi...

        Ce qui a loin été d'être son cas !

        Mais bon, voilà, on n'est pas tous fait pareils...

         

        Mon fils n'a pas pu faire partir ses poules,

        lundi 22 juillet comme prévu,

        (interdiction de transporter les animaux)

         

        on ne les lui prendra que jeudi 1er août.

        Bilan il a 11 jours de moins pour nettoyer son bâtiment,

        il va devoir faire de longues journées...

        Bises drômoises

    4
    Dimanche 21 Juillet 2019 à 13:58
    Gwen

    Crois-tu qu'elle a donné des ordres au légiste pour qu'on lui greffe un coeur post mortem ?

      • Samedi 27 Juillet 2019 à 16:55

         

        Plus besoin, elle a été incinérée yes

    5
    Mercredi 24 Juillet 2019 à 18:32

    Bon! Je n'aime ps les gens acariâtres et parfois méchants ...mais on ne peut pas se réjouir de la mort de quelqu'un......

      • Samedi 27 Juillet 2019 à 16:55

         

        Et oui, elle n'aura pas profité longtemps de sa retraite...

    6
    Eve
    Jeudi 25 Juillet 2019 à 20:10

    c'était une  vraie  chameau (  pauvre  chameau  il n'a rien fait )
    je n'aime pas  les  foncièrement  méchants ,
    c'est  dingue  comme ça  les  rends  heureux !
    Vous avez  toujours aussi  chaud  ??? 
    nous on a  passé de  43 mardi à 38 aujourd'hui , ça  me  va -
    bonne  soirée  -  bisous

      • Samedi 27 Juillet 2019 à 16:57

         

        Encore 28° dans la maison,

        mais dehors c'est tout noir

        cela va péter !!!

        Bisous Eve 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :