• Consignes de Lakevio 

     

     

     

    Dans la cuisine ils ne se parlent pas.

    Pourtant Julie, tellement bavarde, trépigne, 

    mais Antoine se concentre, en ce jour de chandeleur,

     sur la cuisson des crêpes.

     

    Tandis qu'il s’applique,

    elle sourit,

    mais elle ne le détourne pas de sa tâche.

     

    Parfois,

    elle tente le début d’une anecdote,

    alors il l'arrête prudemment (peur de la fâcherie).

     

    Cependant, il aime ses récits ;

    elle raconte fabuleusement bien, et si passionnément.

     

    Souvent, ils se houspillent.

    Surtout lorsqu'elle lui demande de bricoler

    et qu'il préfère son jardin.

     

    Mais, en fait,

    ils tiennent énormément l’un à l’autre,

    après tant d’années de partage

    de moments de joie et de galère !

     

     

     

    En Gras = les mots imposés

    En Vert = les verbes (14)

    En vert = 1 verbe à l'infinitif ( le 15ème) wink2

     

    Toute ressemblance... est voulue... yes

      Article de Julie paru après la rédaction de celui ci happy 

     

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, 1er février mon fils aîné fête ses 31 ans !

    Je vais en profiter pour vous montrer 

    les travaux de sa cuisine.

     

     La voici avant. 

     

    On enlève tout.

     

    Il refait le plafond.

     

    Sa compagne peint.

     

    Mon poussin teste le plancher posé par papa.

     

    Puis le cuisiniste pose les meubles.

     

    Et la voici, moderne et fonctionnelle !

     

    Il a fait l'électricité, la plomberie, le plafond, la pose du plancher,

    et la pose du carrelage. 

    Sa compagne l'a aidé pour la peinture, le nettoyage et les finitions.

     

    La cuisine était prête pour le réveillon de Noël,

    où ils nous ont régalés.

     

     

     

    Ce we mes petits bouts ont sévi !!!

    Au début j'ai cru que c'était le chat, mais non...arf

    Les deux petits diables étaient monté sur le meuble...

    Les parents étaient "bien contents"...

      

      

    Maintenant il va s'attaquer à la mécanique du matériel agricole,

    avant de reprendre le chemin des champs.

     

    Le Temps passe...

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

    Durant la deuxième semaine de vacances,

    j'ai gardé ma petite puce.

     

    Elle nous a dit au moins trois fois,

    "j'ai été sage,

    j'ai dit :

     

    Elle était vraiment amusante en énonçant 

     les mots clés les uns à la suite des autres.

     

    Elle devait passer deux nuits, et ce n'était pas gagné,

    car la nuit venue elle nous a dit :

    "ma maman me manque".

     

    J'ai donc décidé de dormir avec elle, 

    pour la rassurer.

    Mais en cours de nuit,

    elle m'a réveillée en me disant :

    "arrête de faire du bruit,

    Mamie Fabie, tu me fais peur"

     

    En fait je

     

     

    Nous n'avons pas très bien dormi,

    elle parce que je ronflais,

    et moi parce qu'elle se collait à moi,

    et que j'étais au bord du lit.

    Mais au moins je ne l'ai pas ramenée chez elle en cours de nuit !

     

    Elle adore la robe papillon

     

     

     

    J'ai pour mission d'en tricoter une nouvelle,

    pour qu'elle puisse l'emporter chez elle.

    Dès qu'elle me voyait "oisive"

    elle me disait :

    "alors tu la finis la robe,

    Mamie Fabie"

     

    Difficile de lui faire comprendre 

    que j'allais la lui tricoter, mais qu'elle ne serait

    pas terminée en deux jours.

    Je viens de m'y remettre, en espérant m'y tenir

    pour qu'elle puisse l'avoir aux prochaines vacances.

     

     

    En attendant, elle aide son oncle et sa tante,

    à poser le parquet dans l'appartement

    qu'ils aménagent à côté de chez elle.

     

     

     


    18 commentaires
  •  

    Lundi, nous sommes partis pour la Normandie, à 7H30.

    Nous avons choisi de passer par le centre de la France, et d'éviter la région parisienne,

    même si cela nous a fait faire plus de kilomètres.

     

    Nous sommes passés par le Loir et Cher, où j'ai habité

    de  1961 à 1970,

     

    à Neung sur Beuvron.

     

    Tous les panneaux portaient des noms de villages

    que je connaissais.

    Nous nous sommes arrêtés à l'aller comme au retour

    sur des aires solognottes. 

    Bon, au retour j'étais malade, alors je n'ai pas mangé.

     

     

    La route de Sologne à la Normandie,

    je la prenais durant mon enfance avec mes grands parents paternels,

    et ma sœur qui a 15 mois de moins que moi,

    pour aller en vacances en juillet chez eux. 

    Chartres, Dreux, Evreux, Louviers, puis Rouen où ils habitaient. 

    La cathédrale de Chartres que l'on voit de très loin.

     

    Sur les Routes de mon Enfance

     

    Louviers où nous chantions

     

     

    Puis vinrent les villages de Seine Maritime,

    car nous allions à Yport où se trouvait l'hôtel que nous avions réservé.

    Ma marraine habitait à Goderville, et mes grands parents maternels

    à Saint Martin de Bec .

     

     

    Pont de Tancarville, puis tous les villages en "ille"

     

    Sur les Routes de mon Enfance

     

    Nous sommes arrivés vers 17 H à Yport, où nous nous sommes reposés.

    Les photos ont été prises sur la toile, car le temps était gris,

    et que nous ne nous sommes pas arrêtés, hormis la pause repas.

     

    J'ai replongé dans mon enfance,

    c'était émotionnellement fort !

    Le lendemain... c'était encore plus intense.

     


    22 commentaires