• Devoir du Goût  N° 46

     

     

    SUJET


    C’est la rentrée, lectrices chéries.
    La rentrée, ce sont des rencontres.
    La rentrée, c’est la fin des vacances.
    La rentrée, ce sont des séparations.
    Cette toile de Mr Balding me dit quelque chose.
    Mais quoi ?
    Et à vous ?
    Que dit-elle ?
    Que vous inspire-t-elle ?
    S’il vous plaît, lectrices chéries – et lecteurs -, dites le à tous lundi prochain.

     

     

     

     

    Pas très inspirée,

    ma première idée était de parler de la cigarette...

    J'ai abandonné...

    Devoir de rentrée un peu bâclé,

    mais je voulais participer à cette "rentrée".

     


    10 commentaires
  •  

    Le covid est gentil !

    Voilà ce que m'a dit ma puce lorsque je l'ai gardée en août !

    Surprise, je lui ai demandé pourquoi.

    Elle m'a répondu que grâce à lui la planète avait pu se reposer...

    Elle a certainement entendu quelqu'un le dire !

    Les parents ne savaient pas qui cela pouvait être,

    à l'école, peut être...

     

     

    C'est bientôt la rentrée !

    Personne ne sait vraiment bien comment cela va se passer !

     

    Y aura-t-il la cantine ?

    En mai et juin, mes petits n'ont eu école

    que les jeudis et vendredis,

    sans cantine...

     

    En juillet, et début août,

    ils sont allés au centre aéré,

    pas de repas servis non plus,

    avec un tarif à la journée identique

    à celui de l'année précédente...

     

    En attendant ils terminent leurs vacances

    avec leurs parents, dans un beau camping,

    où il y a plein de jeux pour eux, et plein de piscines.

     

    (finalement mon fils a pu prendre sa semaine, l'entreprise de nettoyage

    n'étant pas disponible avant le 31 août)

     

    Pensée pour Ambre qui rêve de piscine !

     

    Comme vous le voyez, c'est le paradis pour les enfants !

    Sauf que, mon poussin s'est blessé dès le deuxième jour !

    Il a voulu sauter dans la piscine en arrière,

    sans prendre d'impulsion !

    Du coup, son menton s'est ouvert sur le rebord de la piscine.

     

     

    Bilan, 2h30 d'attente aux urgences le dimanche soir,

    plaie recollée, et pas de piscine durant 7 jours...

    J'ai la photo de la plaie ouverte,

    elle est impressionnante !

    Il parait que la chute l'était, aussi !

     

    Les parents n'avaient vraiment pas besoin de ça !

    Mais ils se consolent en se disant qu'il s'en sort très bien !

     

     

    Randonnée à Roche Colombe avec leur maman (avant la chute)

    Distance Distance : 9.43km
    Dénivelé positif Dénivelé positif : 556m
    Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 552m
    Point haut Point haut : 880m
    Point bas Point bas : 331m

     


    10 commentaires
  •  

    Merci de vous inquiéter pour moi,

    cela fait chaud au cœur.

     

     

    Je ne digère pas ce qui arrive à mon fils !

    Depuis cette analyse qui a donné un résultat positif à la salmonelle, 

    son "intégrateur" (1) a fait faire

    trois autres analyses très poussées,

    afin de trouver comment elle avait pu arriver dans le bâtiment.

    Analyses toutes négatives !

     

    Alors lorsque l'on explique aux proches,

    ils disent, alors les poules n'ont pas été abattues ?

     

    Si, elles l'ont été, seul le résultat

    du premier prélèvement, fait par la DDPP, compte !

     

    BILAN  

     

    Les œufs ramassés entre le jour du résultat des analyses,

    et le jour du départ des poules (3 semaines)

    ont été envoyés dans une casserie, ils seront payés une misère !

     

    Il a dû payer pour faire enlever son fumier,

    car pour l'utiliser, il fallait qu'il prouve qu'il ne passait pas

     à moins de 100 m d'habitations.

     

    Le nettoyage va lui coûter plus cher.

     

    → L'assurance indemnise en fonction du nombre de poules;

    or dans un bâtiment bio, il y a moins de poules que dans

    un bâtiment industriel de même superficie,

    les frais sont les mêmes,

    du coup l'agriculteur qui fait du bio est moins indemnisé !

    Trouvez l'erreur !

     

    Son bâtiment va rester vide durant 3 mois,

    le manque à gagner sera donc important !

     

    Mon fils voudrait faire une vidéo pour expliquer

    ce problème aux consommateurs,

    mais je doute que cela puisse avoir un impact quelconque..

    Injustice

     

    Il y a quatre ans, avec d'autres agriculteurs,

    ils avaient déposé une saisine à l'ANSES

    Ils n'ont jamais eu de réponse...

     

    Je hais les injustices,

    lorsque cela touche ceux que j'aime,

    cela me remue d'autant plus !

     

    Ce samedi mes belles filles fêtaient

    leur 29 ans, ils ont essayé "d'oublier" 

    momentanément les soucis.

    Injustice

     

     

    (1) Intégration : Contrat établi entre un éleveur et un intégrateur, celui-ci étant une entreprise industrielle ou commerciale.

    L’intégrateur fournit à l’éleveur certains moyens de production, qui sont dans la plupart des cas, l’alimentation et les poussins

    L’éleveur, quant à lui, est souvent propriétaire des bâtiments.

    Les intégrateurs de poules pondeuses commercialisent les œufs, l'éleveur perçoit un prix forfaitaire.

     


    20 commentaires
  •  

    Nous venons de passer une semaine stressante !

     

    Mon fils a appris la semaine dernière qu'il y avait 

    un problème dans un de ses poulaillers.

    Toutes les poules vont être abattues, et ce poulailler

    devra rester vide durant 3 à 4 mois...

     

     2008

     

    Il a peu dormi, et peu mangé, 

    en attendant les résultats des analyses du second bâtiment.

    Car, inutile de dire que si celui-ci avait été touché,

    cela aurait été catastrophique !

     

    Ouf, les résultats sont tombés,

    ce n'est pas le cas !

     

    Donc, pour le coup,

    il relativise !

     

    Cela lui est arrivé, il y a 5 ans,

    j'avais parlé  ICI

    de la remise en fonction de son bâtiment !

     

    Voici des photos des incidences sur l'environnement,

    des produits qu'on va l'obliger à utiliser.

     

     

     Les poules ne sont pas malades,

    les œufs sont bons,

    personne n'a été malade,

    et on va détruire l'herbe, les vers de terre,

    au nom du principe de précaution.

    Et mon fils devra rembourser ses emprunts sur deux bâtiments,

    alors qu'un seul "tournera" durant 3 à 4 mois.

     

    Il est certain, qu'après le confinement,

    de nombreuses entreprises sont confrontées à des problèmes,

    il est loin d'être le seul,

    mais ces analyses sont une épée de Damoclès permanente,

    et le moral en prend un sacré coup !

     

    Il faut savoir,

    et on n'en parle pas,

    qu'il y a un suicide d'agriculteur,

    par jour en France...

     

     

    La semaine prochaine je vais garder mes petits

    durant 3 jours.

     

     

     


    23 commentaires