•  

    Je suis arrivée en février 1970 à Saint Gilles Croix de Vie.

    J'étais en 5ème, et c'était l'année de ma communion solennelle.  

    Cela a été bien compliqué d'arriver en cours d'année scolaire.

    J'ai d'abord été "la bête curieuse",

    et puis chacun est resté avec son cercle de camarades.

    Je passais d'un CEG à un CES !

    Au CEG nous avions des professeurs qui nous enseignaient plusieurs matières,

    et nous avions une salle de classe dédiée.

    Au CES, après la première heure de cours,

    j'ai eu la surprise de voir tout le monde se lever pour changer de classe.

    Inutile de dire que j'ai été très étonnée par ce mouvement.

    Ils avaient commencé à étudier la pièce du docteur Knock,

    chacun avait un rôle, sauf moi...

    Je n'ai réussi à m'intégrer qu'en faisant du sport, dans l'équipe de handball

    où j'ai été tout de suite acceptée !

     

     

     En fin d'année, comme j'étais jeune, on a voulu me faire redoubler,

    mes parents s'y sont opposés, et j'ai eu mon brevet deux ans plus tard.

     

     

    Le premier mercredi, pour le catéchisme, nous sommes allés à l'église

    de l'autre côté du pont.

    A la fin du cours, on m'a demandé :

    - "tu habites ici"

    J'ai répondu :

    - "oui"

    On m'a dit au revoir, et on m'a laissée seule.

    En fait Saint Gilles et Croix de Vie avaient fusionné tout juste 3 ans plus tôt,

    de ce côté là du pont c'était Saint Gilles,

    et de l'autre (là où j'habitais) c'était Croix de Vie !

    Il y a 2 églises, une de chaque côté.

    Il y a deux plages, une de chaque côté.

    Il y avait deux ports de pêche, un de chaque côté.

    Il y a beaucoup d'eau, le Jaunay, la Vie, et l'océan.

    Ce qui fait que lorsque l'on n'est pas habitué, on ne sait jamais bien où on est.

    Zhom a d'ailleurs beaucoup de mal à se repérer.

    Cette année la ville fête donc les 50 ans de la fusion

    entre ces deux communes.

     

     

     

    Saint Gilles Croix de Vie

    Les points rouges, sont les deux églises. Le plus près de nous c'est côté Saint Gilles, le plus loin côté Croix de Vie.

     

    C'est une jolie ville, très (trop) animée l'été,

    et très vivante le reste de l'année, grâce aux chantiers Bénéteau, 

    et à son port de pêche (réputé pour la sardine).

     


    Vendée : la sardine, la belle de Saint-Gilles

     

    C'est une ville à laquelle je suis très attachée.

     


    16 commentaires
  • Les Lundis de Lakevio 

     

    Mon deuxième cerveau

     

     

    J'ai envoyé mon compagnon, en éclaireur,  m'acheter des carottes.

    En voici l'explication :

     de nouveau il me faut dominer les troubles occasionnés par mon deuxième cerveau.

     

    En effet, il y a quelques années, un  chirurgien hostile,

    en vue d’éliminer mes diverticules, a décidé

    que c’était en  tranchant une partie de cet organe,

    que le problème serait résolu.

     

    Depuis, mon deuxième cerveau diminué de 75 centimètres,

    s'agite souvent.

     

    Il parait que dans ces cas-là, il est excellent de manger

    du riz et des carottes, c'est douceâtre,mais nécessaire.

     

    Il n'y a plus qu'à espérer que ce soit efficace,

    car je ne voudrais pas abîmer la soierie de ma literie. 

     

     

     


    33 commentaires
  •  

    Lundi, il était question de croisière

    pour le devoir de Lakevio.

    Devoir, que je n'ai pas fait,

    puisque je recevais ma petite famille.

     

    Praline, dans le sien, a fait allusion au mal de mer.

    Cela m'a remémoré une anecdote.

     

    En 1971, ma mère, ma marraine,

    mon frère, mes 2 sœurs, une nièce de ma marraine, et moi,

    avons pris le bateau à Saint Gilles Croix de Vie, pour aller à l'île d'Yeu.

    Mon père nous avait donné à tous de la nautamine ,pour éviter le mal de mer.

    Ma mère s'est évanouie sur le pont, ma marraine n'était guère mieux !

    Je pense que mon père avait mal dosé la dispensation du médicament...

    Bilan nous avons passé la journée à la plage et sommes rentrés le soir,

    sans avoir rien vu.

     

    L’Île d'Yeu

     Le paquebot côtier Président Auguste-Durand  

     

    Voilà le bateau , anti-roulis... cliquez sur la photo vous en saurez plus.

     

    Cela en a été terminé de nos volontés de visiter l'île d'Yeu !

     

     

    35 ans, après nous avons décidé de tenter l'aventure avec Zhom.

    Il faut dire que lui, était allé, en 1965, en colonie de vacances à l'île d'Yeu...

    J'avais fini mes traitements depuis 5 mois, (chimio, radiothérapie) ,

    mes cheveux repoussaient, je reprenais de la vigueur !

     

     

    Nous avons passés l'aller, entourés de gens qui vomissaient,

    et même si l'océan ne nous rendait pas malade,

    il était difficile de bon matin de ne pas en faire de même !

     

    Enfin, 35 ans après, j'ai pu voir de superbes endroits !

     

    L’Île d'Yeu

     

    Le bateau est arrivé à Port Joinville, nous sommes allés à pied

    à la citadelle (lieu de colonie de Zhom, et d'emprisonnement de Pétain).

     

     

     

    L’Île d'Yeu

     

    Puis nous avons fait une balade à pied du Caillou Blanc jusqu'au Port de la Meule,

    à l'époque nous marchions  encore bien yes

     

      

    L’Île d'Yeu

    Le vieux Château 

     

    L’Île d'Yeu

    Le Port de la Meule (malheureusement à marée basse)

     

    Nous avons pris un bus pour retourner à Port Joinville 

    où nous avons mangé et passé l'après midi.

     

    L’Île d'Yeu

     Port de plaisance.

     

    Le retour s'est passé à l'air libre pour ne pas subir les désagréments provoqués par les gens malades...

     

    L’Île d'Yeu

     

    L’Île d'Yeu

    Arrivée à Saint Gilles Croix de Vie.

     

    L’Île d'Yeu

     


    13 commentaires
  •  

    Hier nous avons eu les premières gelées.

    Heureusement, avant que je ne prenne ma voiture

    pour aller chez la kiné, le soleil avait réchauffé le pare-brise.

    Gratter, n'arrange pas mon bras, alors si je peux éviter,

    cela me convient bien,

    d'où mes rdv à 10h, ce qui s'avère majoritairement efficace !

     

    Mercredi mes belles filles sont allées à Omblèze

    célèbre pour la chute de la Druise

     

     

    "La Chute de la Druise (72 m) est surement une des plus belles du Vercors.

    La Gervanne a dû se frayer un chemin à travers les roches calcaires du Vercors.

    Dans l'atmosphère frais et ombragé des gorges,

    les mousses prospèrent aux abords des cascades de la grande et de la petite Pissoire.

    Elles poussent en épais coussins qui se pétrifient sous l'action de l'eau.

    C'est ainsi que se forme le Tuf. 
    Les gorges sont également réputées pour son site d'escalade:

    la falaise d'Ansage et pour l'auberge du Moulin de la Pipe,

    qui vous accueillera pour séjourner ou vous restaurer au bord de la Gervanne.

    Les gorges d'Omblèze sont un site classé pour son intérêt paysager."

     

    La même gelée ! En cliquant sur la photo, plusieurs autres prises superbes...
     
     

     Moulin de la Pipe

     

    Elles y ont trouvé un peu de neige ! 

    Sortie entre filles .

     

    Photo prise avec le téléphone portable et retardateur,

    c'est beau la modernité, pas besoin de s'encombrer de matériel lourd !

     

    C'était une sortie pour s'oxygéner et garder la "zénitude"

    face au retard des travaux de la cuisine.

    Les menuisiers devaient venir hier, puis ce matin,

    c'est maintenant retardé à mardi...

     

     

     

     


    19 commentaires