•  

    Il y a quelques semaines ,

    après que notre compteur d'électricité ait été relevé,

    nous avons reçu un courrier nous enjoignant d'appeler

    Enedis pour prendre rendez-vous,

    suite à un problème constaté.

     

    Nous nous sommes dit que l'on voulait nous fourguer

    le nouveau compteur linky.

     

    En fait notre compteur ne tournait plus qu'en heures creuses !

    ( on nous a même remboursé  du trop perçu).

     

    Rendez-vous fut pris pour le changer,

    pas le choix selon l'interlocutrice,

    nous allions avoir le fameux linky,

    car il n'en n'ont plus d'autres.

    Zhom en profite pour lui signaler

    que notre disjoncteur doit être changé,

    depuis 10 ans...

    Elle lui répond que le technicien n'aurait pas la pièce

    pour le faire,

    et qu'il faudra lui en parler pour qu'il revienne.

     

    Le rendez-vous était fixé entre 8h et 12h...

    Le technicien est arrivé à 10h45.

    A notre grand étonnement, 

    il n'a pas changé le compteur,

    mais l'a réparé avec une pièce d'occasion.

     

    Zhom lui a parlé du disjoncteur,

    ce qui l'a rendu furax !

    En effet, il avait tout ce qu'il fallait dans son véhicule,

    mais leur travail est minuté :

    15 minutes pour la réparation du compteur,

    30 minutes pour changer le disjoncteur ,

    45 minutes pour remplacer le compteur par un neuf.

     

    Là, il avait un autre rendez-vous avant midi,

    et ne pouvait donc s'attarder plus.

    Il a expliqué que c'était un robot qui programmait les rendez-vous,

    et qu'il leur arrivait même de se retrouver

    à deux techniciens dans le même lotissement...

    Voilà, il a dit qu'il faudrait que quelqu'un revienne,

    et qu'il n'était pas certain que ce soit lui !

     

     

    Mon fils m'a expliqué que dans le magasin dans lequel il travaille,

    le temps de travail est calculé "plus haut",

    en fonction des arrivées de marchandises,

    alors si dans la semaine il y a "théoriquement"

    assez de personnel pour effectuer les tâches

    programmées, et que certains font des heures supplémentaires,

    celles ci ne seront pas payées.

    Par contre si il est considéré qu'il manque du personnel,

    les heures supplémentaires seront rémunérées,

    dans la limite des heures "manquantes".

     

    Robotisation des employés...

     

     

    Robotisation des Plannings

     

     


    6 commentaires
  • Consignes de Lakevio 

     

    "Il est des hommes, lorsqu'on les aborde,

    avec lesquels les approches, les temps morts qu'exigent les règles de politesse,

    n'ont pas de sens, parce que ces hommes vivent en dehors de toute convention

    dans leur propre univers et qu'ils vous attirent aussitôt."

     

    extrait de  Le Lion de Joseph Kessel

     

    Toile de Joshua Miels  

     

    Admiration, fascination, amour, amitié...

    Vous inclurez la phrase citée dans le portrait de votre choix.

     

    A la Galerie, lundi !

     

     

    "Il est des hommes, tel Jean Ferrat, lorsqu'on les aborde,

    avec lesquels les approches, les temps morts qu'exigent les règles de politesse,

    n'ont pas de sens, parce que ces hommes vivent en dehors de toute convention

    dans leur propre univers et qu'ils vous attirent aussitôt."

     

    J'écoute Jean Ferrat depuis ma jeunesse,

    je ne saurais dire comment j'ai connu ses chansons,

    puisqu'il passait peu à la télévision,

    et que mes parents ne l'écoutaient pas.

    Ma sœur me disait que j'avais des goûts de vieille...

     

    Après réflexion, il me semble que c'est un copain de lycée

    qui m'avait enregistré une cassette ! 

     

    Je le connais beaucoup mieux, en tant qu'homme,

    depuis son décès. 

    Je pense avoir regardé un maximum d'émissions

    le concernant, à ce moment là.

     

    Sa lucidité par rapport aux médias,

    au monde du travail, et à la politique

    n'ont fait que confirmer l'admiration que j'ai pour lui !

     

    Je me souviens l'avoir entendu dire qu'un de ses patrons

    le traitait de "raisonneur", je me retrouve bien là.

     

    Jean Ferrat, le charme rebelle , de Raoul Bellaïche 

     

     

    Il y a des chansons que je n'ai découvertes qu'après son décès

     

     

    Celle-ci par exemple. 

     

     

    Comme l'a dit Isabelle Aubray dans l'émission de dimanche,

    en regardant ces photos :

    Si vous cliquez sur la photo vous obtenez le lien pour la rediffusion de l'émission du 10 mars 2019 

    Dispo jusqu'au 24 mars 2019. 

     

    "il était beau à toutes les époques",

    c'est tellement vrai,

    quelles vivacité et bienveillance dans son regard !

     

    En 2015 nous sommes allés à Entraigues-sur-Volane en moto

     

    J'ai particulièrement aimé ce qui est écrit sur cette plaque,

    ces mots le décrivent tellement bien ! 

     


    21 commentaires
  • Consignes de Lakevio

     

    Fanny Nushka-Moreaux - Une journée ensoleillée - 2014

     

    On ne distingue pas pas encore les traits

    mais on y projette toujours quelque chose.

     

    Je vais lire vos délires, lundi !

     

     

     

    Si les multiples couleurs évoquent le printemps,

    le flou des traits me fait penser

    à la destruction d'une femme.

     

    Sans doute parce que cette année, encore,

    comme les précédentes,

    la violence faite aux femmes,

    ne faiblit pas !

     

    Cette année,

    déjà 30 femmes tuées, 

    suite à des violences conjugales,

    en France au 3 mars 2019.

     

    La dernière avait signalé la dangerosité

    de son ex compagnon,

    et père de ses enfants,

    on lui avait répondu

    que tant qu'il ne s'était pas servi de son arme,

    on ne pouvait rien faire.

     

    Il s'en est servi,

    on va sûrement faire quelque chose,

    elle ne sera plus là pour le voir...

    Et ses enfants ne la verront plus !

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Nous avons gardé ma petite puce durant 3 jours,

    elle a même réclamé une nuit supplémentaire,

    car cela faisait longtemps qu'elle n'était pas venue.

    Inutile de vous dire que la mamie était aux anges.

     

    La semaine précédente, elle était allée en Haute Loire,

    en vacances avec ses parents.

    Elle devait faire de la luge,

    je lui ai donc demandé si c'était bien.

     

    Elle m'a répondu qu'elle s'était renversée 

    en m'expliquant :

    " tu vois mamie,

    Louise c'était la luge,

    et la luge c'était Louise !"

     

    image prise sur la toile

     

    Après son séjour chez nous,

    elle allait chez ses autres grands parents.

    Elle y a retrouvé son frère,

    et a cru lui voir un poil sur le menton :

    "Simon tu as un poil sur le menton,

    il va falloir prendre la moissonneuse de papa,

    pour te l'enlever sinon cela va te faire très mal."

     

    Métaphore

     

    Depuis hier, elle est retournée à l'école,

    retrouver son amoureux "Maxence",

    lorsque nous lui avons demandé ce qu'elle préférait

    à l'école, elle nous a répondu :

    "les vacances".

     

    C'est vrai que les vacances avec nos petits

    c'est tellement bien !

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires