• Tante Hibou

     Devoir de Lakevio 

    Conduite de Nuit

    Tante Hibou

    Carrie Graber

     

    Incipit... Excipit

    D'un texte à l'autre.

     

    1) Commencez impérativement votre devoir par la phrase suivante :

    "Voici l'heure où commence l'histoire de Germaine Malorthy, du bourg de Terninques, en Artois."(emprunt à Georges, sous le soleil de Satan).

     

    2) Terminez impérativement par la phrase suivante :

    "La nuit noire et le bruit assourdissant des criquets s'étendent de nouveau, maintenant, sur le jardin et la terrasse, tout autour de la maison." (emprunt à Alain et sa jalousie).

    Entre les deux, casez ce que vous voulez.

     

    En voiture, lundi !

    Tante Hibou

     

    "Voici l'heure où commence l'histoire de Germaine Malorthy,

    du bourg de Terninques, en Artois."

    "La" Germaine dont je vais vous parler est née en 1895 dans l'Eure :

     

     

    Elle était la cousine germaine de ma grand-mère paternelle.

    Mes recherches en généalogie, m'ont permis

    de trouver qu'en fait la mère de l'une était la demi sœur

    du père de l'autre, leur grand père commun ayant été veuf et remarié.

     

    Germaine s'est mariée en 1917

     

     

    et a été veuve en 1926

    Vous voyez, c'est fou ce que l'on 

    peut trouver, maintenant en cherchant sur la toile.

     

    Je n'avais comme éléments concernant Germaine,

    que le nom et les dates de naissance de ses parents.

     

    Avec un peu de patience, j'ai trouvé qu'elle était née

    dans le même village que son père.

     

    Bon, j'ai eu de la chance, j'ai commencé mes recherches

    sur Bernay, là où se sont mariés ses parents,

    et là où elle habitait lorsque je l'ai connue,

    et puis ne trouvant rien, j'ai tenté le village d'origine de son père.

     

    Autre chance, en exergue de l'acte de naissance se trouvent

    sa date de mariage, ainsi que le lieu...

    Pour le lieu de son décès, c'est en Vendée,

    puisqu'elle habitait chez mes parents à l'époque.

     

    Je savais qu'elle avait été veuve, jeune,

    j'ai saisi le nom de son mari

    dans le moteur de recherche,

    et ai obtenu très vite de document ci-dessus.

    Voilà pour la partie généalogie, 

    trouvée sur la toile.

     

     

    Mon père est né en 1934,

    elle fut choisie pour être sa marraine.

    Il me semble avoir entendu dire 

    qu'il avait fait pas mal de séjour chez elle.

    Notamment qu'il lui avait volé une montre...

    Il l'a surnommée Tante Hibou,

    car elle peignait énormément,

    et que parait-il, c'étaient souvent des hiboux.

     

    Les souvenirs que j'en ai,

    lorsque nous allions chez elle à Bernay,

    c'est qu'elle habitait dans une grande maison bourgeoise,

    le sol dans les pièces étaient en parquet,

    et il y avait un panneau sur la porte :

    "talons aiguilles interdits".

     

    Elle nous a hébergé en 1961, 

    ma mère enceinte, ma sœur et moi,

    alors que mon père faisait son service militaire à Madagascar.

    Les parents de mon père ne voulant pas voir ma mère

    (mes parents s'étaient mariés en cachette)

    et les parents de ma mère n'ayant pas la place de nous héberger.

    Ce qui prouve qu'elle avait une très grande ouverture d'esprit.

    En fait c'était une femme indépendante,

    elle ne s'était pas remariée.

    C'est la dame le plus à droite (elle devait avoir 70 ans).

     

    Sa seule compagnie était son chien.

    Je l'ai toujours connue avec un chien.

     

    Voici celui qu'elle a longtemps eu.

     

    Elle voyageait beaucoup, pas en voiture,

    elle n'avait pas le permis.

    Elle aimait l'Angleterre,

    et y allait souvent.

    D'ailleurs elle avait, lorsqu'elle a habité chez mes parents,

    un scrabble anglais ( 2 W, 2 Y),

    pas simple d'y jouer avec des mots français...

    Elle a toujours dessiné, et peint.

    En fouillant chez ma grand-mère,

    j'ai trouvé un jour un carnet de ses dessins,

    et j'ai encadré celui-ci

     

     

     

    Elle a passé les dernières années de sa vie

    en Vendée, mes parents l'avaient accueillie,

    car elle ne pouvait plus vivre toute seule.

    A cette époque j'étais dans le Vaucluse,

    au milieu des criquets, elle est décédé à 87 ans.

    "La nuit noire et le bruit assourdissant des criquets s'étendent de nouveau,

    maintenant, sur le jardin et la terrasse, tout autour de la maison."

     

     

    J'ai conscience que c'est tiré par les cheveux,

    c'est le prénom : Germaine qui m'a fait penser

    à Tante Hibou.

    Quant aux criquets....

    « A Regarder La Loi des Séries »

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Novembre à 11:28

    Je n'ai pas réussi à lire les actes mais j'ai beaucoup aimé l'histoire de la Tante Hibou, elle peignait bien.

      • Lundi 19 Novembre à 17:59

         

        Je les ai agrandis , mais j'imagine que tes yeux

        n'ont pas besoin de forcer pour ce type de lecture,

        préserve les.

        Oui, je me rends compte à mon âge,

        que c'était un personnage.

        Lorsque j'étais jeune, c'était pour moi une vieille dame...

        mais qui était quand même particulière !

    2
    Lundi 19 Novembre à 12:08

    eh ! c'est pas mal du tout quand même !

    Enfin, j'ai bien aimé

      • Lundi 19 Novembre à 18:00

         

        Ben à part Germaine,

        je n'étais pas trop dans le sujet...

        Et puis je n'ai pas eu besoin de faire fonctionner

        mon imagination, c'est une histoire vraie. yes

    3
    Eve
    Lundi 19 Novembre à 14:21

    je ne  sais pas  si  c'est  un  récit  inventé  ou une  histoire  familiale  , 
    mais  je  l'ai  lue  en  tant  que  familiale ,
    hé oui  la  généalogie est  formidable,  on  fouine  sur  les  archives communales  ( on faisait  ça  il y a  18 ans ) et  sur les  archives départementales en ligne  maintenant , et on y trouve
    plein de renseignement  ,  suffit  d'être patients .
    Quand à la  tante  Hibou  , elle était large d'esprit , 
    et avait  du  talent
    il  fait  froid,  mais on a  du  soleil , 
    impensable de  sortir sans  être bloqués  , les  gilets  jaunes  sont partout   , 
    magasins  ,  ville   ,  zone commerciale , ronds points, 
    bonne  journée  -  bisous

      • Lundi 19 Novembre à 18:03

         

        Oui, oui histoire familiale !

        Tu ne m'as pas reconnue sur les photos ? winktongue

        Oui, elle était avant-gardiste et bohème.

        Elle a bravé sa cousine en nous recueillant,

        d'ailleurs mon grand père venait nous voir en cachette de sa femme...

        Ici on nous annonce de la neige...

        Bisous Eve.

    4
    Julie
    Lundi 19 Novembre à 15:44

    J'aime aussi fouiner dans les archives,  comprendre la vie des anciens...Tu sais, qu'en sautant de site en site, en faisant des recherches (dans ces cas-là, bizarrement, j'ai de la patience) j'ai réussi à trouver le lieu où était tombé un de mes ancêtres pendant la guerre de 14-18. Oui, le nom se trouve sur le monument aux morts que j'ai mis dans un de mes articles. J'ai même failli demander à mon mari d'aller nous y recueillir sur place, mais, cette terrible RCEA et les camions de l'Est me retiennent.

    "la mère de l'une était la demi-soeur du père de l'autre. Pas facile à décortiquer tout ça. 

    Ta grand-tante était en avance sur son temps, très ouverte d'esprit. 

    Bonne journée bien grise. Mon mari est parti acheter des granulés pour le poêle avec la voiture chez clerle. J'espère qu'il ne va pas être coincé. Ce matin, il se trouvait à 200 m de la maison, en voiture, quand un gendarme cagoulé (!!!!) lui a barré le passage (manifestait-il tout seul ce gendarme !!!) l'a dévié vers un autre pont, un détour de 6km. Et, comme sur Vichy, on en a que 2 ponts et que tout le monde a dû être dévié, et ben, il en a mis du temps. Pourtant, il n'a pas vu de gilets jaunes qui bouchaient le pont. Qu'était-ce donc alors !

      • Lundi 19 Novembre à 18:09

         

        Si si très facile à décortiquer, relis tu verras c'est simple winktongue

        Oui, elle était hyper en avance, et très très indépendante.

         

        Les recherches d'actes divers sont longues,

        mais lorsque je trouve, c'est une énorme satisfaction !

         

        J'espère que ton mari est rentré quand même...

        Nous n'avons bougé que ce matin pour faire quelques courses.

        En plus cela tombe bien ma kiné est en vacances,

        donc j'économise le carburant.

        Demain, neige prévue, on verra bien...

        Les ponts sont des endroits stratégiques...

        Dans la Drôme il y avait 70 barrages, samedi,

        aujourd'hui c'était surtout autoroute et raffinerie.

        Bisous drômois.

    5
    Lundi 19 Novembre à 17:43

    C'est pas du tout tiré par les cheveux, c'est une belle histoire qui t'a demandé beaucoup de travail, de recherches, de patience ! Tante Hibou peignait bien, j'adore le tableau que tu as encadré.

    Je n'ai pas écrit, pas le temps (enfants tout le week-end), fatiguée encore un peu.

    Gros bisous ma Fabidouce, ce soir il fait un temps de neige.

      • Lundi 19 Novembre à 18:13

         

        Ben tiré par les cheveux par rapport 

        au sujet de départ yes

        C'est vrai que je me rends compte maintenant,

        que c'était un vrai personnage.

        Petite, et même ado, je ne m'en rendais pas compte.

        Et puis les documents te font prendre conscience

        de ce par quoi sont passés tes ancêtres, c'est très enrichissant.

         

        J'ai l'impression que tu n'es pas sortie de tes douleurs...

        Le corps qui réagit au stress occasionné par les soucis familiaux ?

         

        Bon, neige annoncée + économie de carburant = REPOS yes

        Gros bisous ma douce Praline.

      • Mardi 20 Novembre à 11:00

        Sur la photo, c'est toi en pull blanc et robe sombre sans manches ?

        Non pas sortie des douleurs, j'ai dormi 2h cette nuit et me suis levée ce matin avec un point extrêmement douloureux en bas du dos, à gauche.

        Soucis familiaux, oui... Ah ! faites des gosses !

        Gros bisous ma Fabidouce

    6
    Mardi 20 Novembre à 11:25

     

    Oui, oui, je suis l'aînée donc la plus grande sur les photos wink2

    J'ai 15 mois d'écart avec ma première sœur,

    regarde la différence de taille...

    En fait moi j'ai toujours été très grande pour mon âge,

    et elle a oublié de grandir yes

     

    Pffff pour ta nuit, tes douleurs, les soucis familiaux....

    C'est usant, on le vit mal, alors qu'on ne peut rien faire....

    Gros bisous réconfortants ma douce Praline.

    Nous nous sommes réveillés avec une petite couche de neige...

    7
    Mardi 20 Novembre à 20:07
    Gwen

    J'ai commencé la généalogie familiale en 1971, et à cette époque, on devait compulser les registres et aller à la pêche ! Mais les registres se sont vite dégradés et les Mormons ont commencé à les numériser de qui arrangeait bien les services des Archives. La presque totalité des registres sont maintenant en ligne. Le plus vieux document que je possède (enfin... sa photocopie) est un "aveu" de 1426 que le seigneur faisait au roi ; c'était une sorte de recensement, et mon ancêtre Jehan Jambou (patronyme peu courant) vit dans le même hameau où est née mon arrière-grand-mère en 1851.

    La généalogie m'a amenée à l'informatique il y a 30 ans et j'ai étudié la paléographie pendant plusieurs années.

     

      • Jeudi 22 Novembre à 17:59

         

        C'est vrai que parfois il est compliqué de déchiffrer

        les écritures... D'ailleurs j'ai trouvé des erreurs d'interprétation yes

        Mais j'ai pu en faire aussi...

        J'ai par exemple un arrière grand père dont l'année de naissance

        est 1853 sur un acte de mariage, et 1855 sur un autre,

        (veuf, il s'était marié 2 fois).

        L'étude de l'écriture aurait pu me servir

        à déchiffrer celle des médecins, lorsque j'ai bossé à la pharmacie

        dans un hôpital smile

    8
    Mardi 20 Novembre à 20:09
    Gwen

    Aurais-je fait une erreur ? On me dit que le champ "commentaire" n'est pas renseigné...

      • Jeudi 22 Novembre à 18:00

        Ben non, cela a fonctionné yes

    9
    Mercredi 21 Novembre à 18:19

    Mise en lumière grâce à Lakévio, Tante Hibou doit trouver que la généalogie via Internet, c'est chouette ! ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :