• Les Lundis de Lakevio  

     

    CONSIGNES

     

    "Ça a débuté comme ça.

    Luc cherche un bijou pour offrir à sa femme.

    Elle va avoir 58 ans, et bien qu'elle ne veuille pas

    admettre de vieillir, il veut marquer le coup.

     

    Pourtant, sa femme ne lui accorde guère d’attention.

    Depuis combien de temps, il ne saurait le dire.

    Depuis des années, elle se lève vers 14h, prend son café,

    puis s’installe à l’ordinateur pour jouer en réseau.

    Lorsque Luc rentre du travail, il doit se faire à manger.

    Ils se croisent, mais ne se parlent guère.

    Elle se couche vers 3h du matin.

     

    Cela fait environ 14 ans, qu'elle  bouge à peine de chez elle.

    Sa mère habite en Vendée, elle y est allée pour la dernière fois en 2003.

    Elle a revu sa sœur aînée, en 2007.

    Il faut dire que celle-ci a fait le forcing pour passer la voir !

    C’était sur la route entre la Drôme et la Normandie !

    Elle n’a pas voulu la recevoir pour le repas de midi,

    sa sœur et son compagnon sont donc allés au restaurant

    à quelques kilomètres de son domicile.

    Elle leur a, quand même, offert le café chez elle.

    Une petite heure passée ensemble, elles ne se sont plus revues depuis !

     

    Une année, sa sœur a cru qu’elle allait réussir à la faire venir en Vendée, en même temps qu’elle.

    Lorsqu’elle l’a annoncé à leur mère, celle-ci a répondu :

    « Elle ne viendra pas » !

    Effectivement, elle n'est pas venue,

    seuls son mari, leur fille et leur fils s'étaient déplacés.

    Si sa soeur a été très contrariée,

    leur mère, elle, s'est précipitée sur le téléphone, pour lui dire :

    "Je suis contente, j'avais raison, je savais bien que tu ne viendrais pas !"

     

    Elle n'a pas compris qu'elle ne la reverrait plus !

    Peut -être sa fille n'ira-t-elle même pas à son enterrement.

     

    En même temps, lorsque le plus important dans son existence,

    est d'avoir raison, et que l'on est indifférent à un de ses enfants,

    a-t-on besoin qu'il soit à votre enterrement ?

     

    Des années plus tard, on a su qu'en fait, Madame Polant déléguée par la famille, 

    avait seule suivi le corbillard".

     


    23 commentaires
  •  

     Le Tableau de Lakevio

     

    Bon, nous avons laissé les enfants à l'école,

    nous allons pouvoir aller faire les magasins.

    Dommage qu'il pleuve, et qu'en plus je n'aie pas de veste.

    Tu crois que je vais en trouver une chez le mari de "Juju" ?

     

    Oh, mais je crois qu'il ne fait que des vêtements pour hommes,

    mais cela ne coûte rien, d'aller voir.

    Peut être que Juju sera là,

    ce sera l'opportunité de faire un brin de causette,

    elle a toujours des choses à raconter,

    et elle le fait si bien !

    C'est un vrai bonheur de la lire, alors je pense que la renconter

    et discuter avec elle serait super sympa.

     

    Ah oui, en plus elle vient de déménager,

    je pense qu'elle doit avoir plein d'anecdotes à nous raconter !

    Je suis curieuse de savoir si elle se plait 

    dans sa nouvelle maison .

    Et puis, si je ne trouve pas de veste,

    elle pourra certainement m'indiquer un bon magasin.

     

    En route donc ,

    je suis certaine que nous allons passer un très agréable moment .

     

     


    24 commentaires
  •  

     Les Lundis de Lavekio 

     

    C'est la rentrée,  d'ailleurs l'automne s'est installé prématurément.

     

    LUI  : Nous allons devoir nous séparer, ma femme et mes enfants

    sont de retour de vacances, j'ai bien réfléchi,

    je ne souhaite pas les abandonner.

     

    Nous avons passé d'excellents moments depuis notre rencontre,

     j'en garderai de merveilleux souvenirs.

    Je sais que je te déçois, mais je suis certain 

    qu'au fond de toi tu me comprends.

     

    Avec le temps tu m'oublieras,

     tu trouveras quelqu'un qui sera libre

    et te donnera tout l'amour que tu mérites.

     

    ELLETu es un beau parleur,

    tu n'as jamais eu l'intention de quitter ta famille,

    j'ai cru que tu m'aimais,

    en fait tu as pris du bon temps !

     

    La Rentrée

    Mon petit fils aux Arcs, lui ne rentre pas cette année, trop jeune !   

     

     

     


    11 commentaires
  •  Les Lundis de Lakevio 

      

    herbert badham peintre australien beakfast piece

    Herbert Badham

     

    Comme vous pouvez le constater,

    j'adore le bleu !

    Nappe, tasse, pot à lait, fauteuil, robe,

    tout est bleu !

    Bleu comme l'océan !

     

    Bleu comme le ciel !

     

    Bleu comme mes yeux !

     

     

    Du bleu, encore du bleu, toujours du bleu !  

     

     

    Cela sent encore les Vacances !

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique