• La connerie humaine

     

    Voilà ce qu'une aide soignante a trouvé sur sa porte !

     

    La connerie humaine

     

    Comme il m'a fallu une loupe pour arriver à lire,

    je l'ai retranscrit :

     

    « Nous savons que vous travaillez à l’hopital

    nous vous demandons donc

    de faire attention dans les parties communes

    afin de ne pas nous contaminé

    et si possible de loger ailleurs le temps de la crise

                                                         Merci »

     

    Entre ça, et ceux qui se sont précipité au bord de la mer

    pour se promener à la plage,

    tout va bien dans le meilleur des mondes...

     

    Que l'on parte des grandes villes pour ne pas rester confiné

    dans un petit appartement, je veux bien le comprendre,

    mais qu'arrivé à la mer, à la campagne, ou en montagne,

    on ne reste pas confiné, alors là cela dépasse l'entendement !

     

    Zhom a un ex collègue italien qui lui a enjoint

    la semaine dernière

    (avant que les mesures ne soient annoncées en France)

    que tout le monde évite de sortir,

    pour ne pas se retrouver 

    dans la situation sanitaire de l'Italie !

     

    Tenez bon vous qui respectez les consignes,

    restez dans de petits appartements,

    êtes seuls dans votre maison,

    j'espère que votre récompense sera de ne pas attraper 

    ce fichu virus !

    Je pense très fort à vous.

     

    La connerie humaine

     

     

    « Raconte-moi la merAvant le confinement »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mars à 09:52

    Bonjour Fabie

    j'ai aussi constaté autour de moi des réactions plus stupides les unes que les autres, une nouvelle forme de "racisme" est en train de naître, je préfère ne pas m'appesantir là dessus

    Ma fille a raison, quant elle dit que "les gens n'ont rien compris"

    certains de ses collègues ont pris la mesure de confinement pour une opportunité de .. partir en vacances... à la mer! comme tu le décris!

    Bon courage à toi et bonne journée Fabie

    2
    Jeudi 19 Mars à 10:47

    Bonjour, on peut déduire de cette crise que les gens ne montrent pas leur meilleur côté, en cas de guerre, on continuerait à dénoncer les juifs.

    Sur l'Ile de Ré, à Groix, que j'adore, ils sont en vacances, distance respectée, foutaise, confinement foutaise.

    Ils me font honte.

    3
    delia
    Jeudi 19 Mars à 11:17

    Oui ils nous font honte et pire encore, ils nous mettent en grave danger.  Et dire que certains passent leur vie à dénoncer ces attitudes et à se battre pour des valeurs solidaires  et d'humanité dont profitent, usent et abusent les premiers cités !

    Parfois je me dis que ça n'en vaut pas la peine mais pourtant si tout le monde était comme eux (les premiers cités) où irait le monde ?

    4
    Jeudi 19 Mars à 14:02

    Oh ! la pauvre aide-soignante qui a trouvé un tel message !! cry

    Je comprends bien les gens des grandes villes qui ont pu rejoindre la campagne, mais honte à ceux qui ont osé aller s'installer sur les plages comme si de rien n'était, ils méritent d'être sévèrement verbalisés.

    Ici, l'aire de jeux en bas de chez moi était pleine, hier, d'enfants jouant et faisant du vélo, si ça se reproduit cet après-midi, j'appelle la mairie ou la gendarmerie, je n'aime pas "balancer" mais je crois que c'est nécessaire.

    Gros bisous ma Fabidouce, on a la chance de pouvoir communiquer, soyons forts, on s'en sortira !

    5
    Jeudi 19 Mars à 18:15
    le-gout-des-autres

    J'espère que la soignante n'est juive sinon l'auteur de la lettre va la balancer à la Gestapo...
    Décidément, les traditions ont la vie dure.
    Surtout les pires...
    C'est quand même dingue de voir des trucs pareils.
    Le plus drôle serait que l'auteur de la lettre chope le COVID-19 et souhaite que la soignante ne soit pas comme elle...

    6
    Eve
    Jeudi 19 Mars à 19:26

    j'aurais  honte  à  la place de la OU  DES   personneS  qui  ont   écrit  ça  ,  
    mais   la  honte ne  les  étouffe pas !!!!
    je dis  depuis  des années  que  si  la  guerre arrivait ,
    on  revivrait les  années  noires de  39   -  45  ,  délations,  marché  noir  etc.

    Le préfet des Côtes-d’Armor a, comme celui du Morbihan, décidé d’interdire l’accès à toutes les plages du département, mais aussi aux sentiers côtiers et à tous les espaces publics du littoral.
    Les non-résidents ne peuvent plus accéder aux îles bretonnes après l’afflux de Parisiens

    fais  attention  toi ,  et  ta  famille -  gros  bisous

    7
    julie
    Vendredi 20 Mars à 18:48

    C'est vrai de vrai ? Alors, là, les bras m'en tombent...

      • Lundi 23 Mars à 18:35

         

        Non seulement c'est vrai, 

        mais en voici une autre !!!

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :