•  

    Au début des vacances, nous avons eu ma puce durant quelques jours.

    Ce devait être 5 jours.

    La première soirée, et la première nuit ont été compliquées.

    Elle pleurait, voulait papa et maman.

    J'ai argumenté, que ses parents travaillaient,

    et qu'il n'y avait pas d'autres solutions que de rester chez nous.

     

    Le lendemain, je la voyais compter sur ses doigts,

    et me doutais bien que c'était pour 

    voir où elle en était des nuits à passer loin de chez elle.

     

    A un moment donné, dehors,

    elle me dit:

    "je ne comprends pas,  j'ai passé une nuit chez toi,

    et il me reste toujours 5 nuits."

     

    En fait, elle baissait son pouce,

    mais elle partait de 2 sur son index.

     

    Soustraction

     

    J'ai eu tout le mal du monde

    à lui expliquer qu'il fallait compter 

    1 à partir de l'index,

    et que de ce fait il ne lui restait plus 

    que 4 nuits.

     

    Elle a fini par comprendre,

    et je lui ai dit,

    tu vois tu as fait du calcul.

    Il a fallu que je lui explique ce qu'était le calcul,

    elle m'a répondu :

    "ah c'est des maths, je préfère dire maths !"

     

    Sa mère pensant que 5 jours c'était trop

    a fini par trouver une solution pour le vendredi,

    elle a donc passé une nuit de moins.

    Le jeudi matin, en se levant,

    elle a dit :

    "je ne comprend pas pourquoi on m'enlève une journée chez toi".

     

    Ah, ces petits, c'est compliqué

    de les satisfaire...

     

    En vacances avec l'autre mamie.

     

     


    17 commentaires
  •  

    La dernière fois que je suis allée garder ma petite puce,

    nous avons joué à un jeu de société.

     

    Je ne sais pas comment cela se passe chez vous,

    mais je trouve que les petites-filles 

    ont un certain talent pour détourner les règles du jeu,

    afin d'être certaines de gagner.

     

    Nous avons à nous deux,

    deux petites-filles et cinq petits-fils.

    Je n'ai encore pas observé ce talent chez les garçons...

     

    L'aînée des petits enfants, lorsqu'elle avait l'âge de ma puce,

    (elle va avoir 9 ans en juillet)

    nous inventait des nouvelles règles

     au fur et à mesure que le jeu avançait,

    et on sentait bien que ces inventions tourneraient à son avantage.

     

    Ma petite puce le fait plus insidieusement.

     

    Règle du Jeu

    Il s'agissait de ce jeu où il faut 

    appuyer sur la sonnette lorsque l'on retourne

    la même carte que celle de son adversaire.

     

    La petite coquine se donnait deux chances,

    elle jouait avec la carte précédente que j'avais tournée,

    puis la suivante.

     

    J'ai tenté de faire la même chose,

    elle m'a dit :

    "non Mamie Fabie, cela ne marche pas comme cela".

    Preuve qu'elle savait pertinemment ce qu'elle faisait...

     

    Puis elle a fait plus fort,

    elle s'est pris un gros paquet de cartes,

    et les a retournées dans la boîte

    pour pouvoir les choisir au fur et à mesure

    que je mettais les miennes.

    Par contre, elle avait tellement le choix,

    qu'à un moment elle n'a pas trouvé la carte correspondante.

    Je l'ai entendue dire :

    "c'est quoi cette plaisanterie, je ne trouve pas ce personnage".

     

    J'étais écroulée de rire intérieurement.

    Bien sûr, elle triche, mais elle est tellement contente

    que Mamie Fabie ne dit rien.

     

    Règle du Jeu

    Je n'y suis pas allée ce mercredi,

    car elle est partie à la mer,

    avec son frère, l'autre mamie,

    sa maman, et ses deux tatas.

     

    Manège à la mer

     

     

    lundi 3 juin Mon WE fut excellent, 

    grande surprise, je vous raconterai.

    Mais du coup je n'ai pas pu faire

    le devoir de Lakevio.

     

     


    16 commentaires
  •  

    Lors des dernières vacances,

    ma puce nous a étonnés,

    car elle a su reconnaître un cerisier dans le jardin.

     

    Cerisier sauvage qui a poussé tout seul,

    et pour le moment n'a jamais donné de cerises !

    Elle a donc reconnu l'arbre à ses feuilles.

     

    Petite fille de la campagne

     

    Cette année, il donnera peut être des cerises...

     

     

    Elle m'a aussi fait voir les framboisiers,

    en me disant :

    "tu te souviens Mamie Fabie quand il y avait des framboises, là ?"

     

     

    Elle les adore, et si chez elle il y a de nombreux cerisiers,

    il n'y a pas de framboisiers, il va falloir que je suggère

    à ses parents d'en planter.

     

    A un moment, elle m'a demandé quand je partais en vacances,

    je me suis dit qu'elle voulait que nous l'emmenions.

    Non, lorsque nous partons c'est mon fils qui garde notre chienne,

    elle voulait repartir avec elle !

     

    Nous avons mangé des oeufs durs,

    lorsqu'elle a écalé le sien, 

    elle a dit :

    "c'est trop drôle,

    je le déshabille, il va être tout nu."

     

    Je n'ai même pas pensé à lui en faire peindre

     

     

    Elle m'a aussi dit,

    alors que je lui faisais voir des photos de son père petit,

    où j'étais aussi :

    " tu étais jeune, Mamie Fabie,

    maintenant tu es vieille,

    cela ne t'embête pas trop ?"

     

     


    8 commentaires
  •  

    L'été dernier, ma puce nous avait fait un dessin

    qui nous avait interpellé, tellement elle y avait mis

    des couleurs sombres, beaucoup de noir notamment !

     

    Il y a un mois, chez elle, elle m'avait

    fait un dessin gai, avec un beau ciel bleu et du soleil.

    J'avais remarqué le changement de style

    et cela m'avait fait un immense plaisir.

     

    Elle vient de passer quelques jours à la maison,

    en compagnie du petit dernier (4 ans) du côté de chez Zhom.

     

    Elle lui a expliqué que le rose c'était pour les filles,

    car il lui demandait pourquoi elle coloriait

    ses licornes en rose.

    Et que le noir c'était pour les garçons,

    ce à quoi le petit a répondu qu'il n'aimait pas le noir.

     

     

    Moi, je retiens que ma petite fille va beaucoup mieux

    que l'année dernière !

    Ses parents ne parlent plus de séparation,

    et c'est bien pour elle.

     

     

    Elle nous a laissé une signature au tableau

     

    Couleurs gaies

    Je ne l'ai pas vue faire, je l'ai découverte

    après son départ.

     

    La voici, aujourd'hui dans les champs de son père

     

    Couleurs gaies

     

     

    Couleurs gaies

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique