• Coruscant

     

    Lorsque mon père est décédé,

    il y a 25 ans, 

    j'ai retrouvé dans ses papiers

    ce brouillon 

     

     

    Je l'ai décodé , cela donne à peu près :

     

    Le 22/02/1991

     

                                                              Monsieur le D.

     

     

    J’ai reçu un coup de téléphone d’une aimable personne de la CAMPL-P  à la Tour Franklin, qui a tenté de me persuader que les mystifications dont j’étais l’objet m’étaient entièrement imputables.

    Je viens donc vous prier de bien vouloir m’excuser d’avoir eu l’impudence de considérer que votre personnel sérieux, honnête et motivé, ait pu se tromper.

    Il apparait que j’ai eu tort de demander des explications, je suis vraiment le plus obtus des assujettis, j’ai tort de ne pas comprendre qu’un chèque, contenu dans une enveloppe reçue par votre exploitation le vendredi 28/12/1990, ait été normalement encaissé début janvier, mais qu’une feuille de soins contenue dans même enveloppe n’ait été artificiellement tamponnée que le 24/01/1991.

    C’est tout à fait classique, lumineux et coruscant !

    Et encore il faut que je m’estime heureux, car au point de facétie où on en est, si cette feuille avait été tamponnée le 28/03/1991, je n’aurais absolument rien à dire, ce serait ma faute.

    Et si le chèque avait été également manipulé, je n’aurais aucune preuve et je devrais payer 10% d’amende.

    C’est ma faute.

    Vous écrire pour vous informer d’une petite négligence (dans un premier temps considérée involontaire) est à l’évidence une monstruosité, incohérence, extravagance, et ne fait que retarder encore la machine.

    Il est bien entendu plus classique de couvrir la faute.

    A l’évidence si je vous écris pour vous demander un formulaire E111, j’outrepasse mes droits, et lorsque j’en ai reçu un (périmé) et que je vous le renvoie pour une prolongation, c’est moi qui suis trop exigeant.

    Mon seul droit est de payer, ce que prévoit la loi dans mon cas, pour entretenir la machine, j’en suis profondément attristé.

    Dont acte.

     

    J'imagine que la personne qui a reçu

    ce courrier a du pouffer de rire !

     

     

    « SecourismeLe square St Roch »

  • Commentaires

    1
    delia
    Mercredi 28 Avril à 09:35
    delia

    Je ne sais pas si la personne destinataire a pouffé de rire, car je n'ai strictement rien compris à cette histoire.

     C'est sans doute normal, je ne communique pas avec les esprits.

      • Mercredi 28 Avril à 18:55

         

        C'est une histoire avec l'organisme qui lui servait

        de sécurité sociale,

        et du fait qu'il avait mis dans la même enveloppe

        un chèque de règlement de ses cotisations et une feuille de remboursement

        de maladie, et comme ce courrier devait être dispatché

        entre deux services, il y a eu un retard dans son remboursement...

        Il était profondément fâché avec les fonctionnaires...

        Alors inutile de te dire que comme moi j'étais fonctionnaire

        il a eu du mal à s'y faire...smile

    2
    myriam
    Mercredi 28 Avril à 09:55
    myriam

    et be dis donc quel document ! il a du te falloir quand meme un certain temps pour déchifrer tout ça ; bonne journée

     

      • Mercredi 28 Avril à 19:00

         

        Oui c'est compliqué à lire,

        maintenant j'avais un ami au lycée qui écrivait encore plus mal,

        et en douce je lui corrigeais ses copies lors des contrôles,

        et puis je connais l'esprit tarabiscoté de mon père... 

    3
    Mercredi 28 Avril à 10:05

    Je n'ai pas vraiment compris l'histoire mais je voudrais savoir comment vous vous sentez Zhom et toi.

      • Mercredi 28 Avril à 19:05

         

        Je pense que pour comprendre, il faut lire à tête reposée yes

        Zhom et moi avons des pansements tous les deux jours.

        Pour Zhom il s'agit d'une "petite rechute", une plaie

        pas tout à fait cicatrisée qui s'est rouverte,

        d'après l'hôpital d'ici une dizaine de jours ce sera terminé.

        Pour moi, cela s'améliore, et le médecin se donnait, vendredi,

        encore 15 jours avant de m'envoyer vers un chirurgien.

        Reste la question, comment est-ce arrivé...

        Il ne semble pas raisonner récidive,

        alors cela pourrait en être un signe,

        alors je ne sais pas bien que penser...

        Bises Heure Bleue

         

    4
    Mercredi 28 Avril à 10:23

    ce qui est sûr c'est qu'il était en colère !

    mais qu'il avait duvocabulaire !

    Oui, comment vas-tu Fabinette ?

    Gros bisous

      • Mercredi 28 Avril à 19:06

         

        Il avait une dent contre les fonctionnaires,

        et je ne te dis pas lorsqu'il s'agissait des impôts...

        J'ai répondu à Heure Bleue pour ce qui est de la santé.

        Gros bisous Ambre

    5
    Mercredi 28 Avril à 11:29

    Bravo pour avoir réussi à remettre au net ce brouillon. Je suppose qu'il a fait une lettre plus nette, plus lisible...Coruscant = étincelant, brillant...Je ne connaissais pas ce mot..

    Tiens, à propos des papiers après le décès de nos parents. Je me pose une question, toujours sans réponse ? "doit-on tout détruire, doit-on garder "ses" secrets pour l'éternité ? Nos enfants doivent-ils tout savoir de  nous ? 

    Chez ma mère, nous n'avons pas encore fait tout le tri de ses papiers, juste lu les plus importants, les officiels. Il est parfois des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir..

    Bonne journée. Ca "pleuvassouille" chez nous. Ces 2 derniers mois, on aura pas eu beaucoup de pluie..

      • Mercredi 28 Avril à 19:09

         

        Moi non plus je ne connaissais pas "coruscant", 

        mais lui se servait de divers dictionnaires,

        sur lesquels il apportait même de corrections...

        Il faudra que je les retrouve, il y a des ajouts

        qui n'étaient pas à piquer des vers !

        Il a plu cette nuit et une partie de la journée,

        le jardin va être content.

        Bises drômoises

    6
    Jeudi 29 Avril à 07:34

    Le ton de ce courrier n'est pas sans me rappeler un de mes tontons auvergnats, érudit mais pointilleux, il avait souvent écrit des lettres, aux impôts, aux assurances, bref à moult organismes, pour contester, refuser de payer en totalité, etc...

    Je n'ai aucun souvenir ni photos de chez mes parents... ma sœur a tout pris sans me laisser le moindre souvenir cry

    Il pleut et fait froid...

    Gros bisous ma Fabidouce.

      • Jeudi 29 Avril à 08:28

         

        Mon père avait même payé un reliquat d'impôts

        en pièces de 1 ct smile

        A son décès, j'ai rempli la feuille d'impôts,

        la TVA, alors j'ai eu accès à tous ses papiers.

        Par la suite une de mes sœurs a trié certaines choses

        chez ma grand mère et a jeté sans rien demander à personne. 

        Il pleut aussi, mais je pense au jardin, il le fallait yes

        Gros bisous ma douce Praline.

    7
    delia
    Jeudi 29 Avril à 10:19

    Je croise les doigts pour toi, ma Fabinette. En pièces de 1ct ! wouaf, je penserai à lui désormais quand je verrai la pub sur les mamies à la télé !

    8
    Jeudi 29 Avril à 11:31

    Tu as mis ton blog en habit d'été ? Ca sent le déconfinement et les vacances...Bientôt aussi la fin du couvre-feu ?

      • Dimanche 9 Mai à 15:07

         

        Je change à nouveau le fond du blog,

        si j'ai envie d'océan,

        j'ai bien peur que ce ne soit pas très lisible...

    9
    Jeudi 29 Avril à 18:22
    Gwen

    Coruscant, je serai désormais plus savante ! J'ai travaillé aux impôts dans la première partie de ma vie professionnelle (avant la naissance de mon 3e) et il nous est arrivé de recevoir du courrier sorti du même tonneau, qui nous faisait rire, mais qui avaient souvent du sens...

      • Dimanche 9 Mai à 15:09

         

        Ça a du sens ce qu'il a écrit,

        même si cela peut paraître compliqué

        au premier abord smile

    10
    Dimanche 9 Mai à 11:32
    Adrienne

    il a vraiment pris le temps de faire une belle lettre pour exprimer toute sa frustration devant la lenteur administrative (et les erreurs administratives!) sans dire de gros mots mais avec un vocabulaire ... du tonnerre :-)

    bravo!

      • Dimanche 9 Mai à 15:11

         

        Frustré par l'administration,

        ça il l'était,

        prêt à bondir à la moindre erreur tongue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :