• Ritournelle des saisons

     

    Devoir de Lakevio 

     

     

     

     

    Elle regarde à travers le voilage,

    Des cigognes volent en ribambelle.

    Adieu les heures passées à la plage,

    Voilà qui n’est pas une bonne nouvelle,

    L’été, elles emportent dans leurs bagages.

    Consolation, c’est la saison des mirabelles,

    Elle va faire une tarte, puis reprendre son ouvrage,

    Broder les lettres et les roses suivant le modèle.

    Bientôt les couleurs chatoyantes habilleront le paysage,

    C’est la valse des saisons,  éternelle ritournelle.

     

     

    « A vol d'oiseau"Mes Trois Grands-Mères" »

  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Septembre à 09:23
    heure-bleue

    Bravo, tu n'as pas l'air d'avoir autant souffert que moi.

    2
    Lundi 3 Septembre à 09:25
    le-gout-des-autres

    C'est arrivé sans difficulté il me semble.

    3
    Lundi 3 Septembre à 11:02
    Gwen

    En fin de compte, la maîtresse Lakévio sait que ses élèves s'en tireront toujours !

    La preuve !

     

    4
    Lundi 3 Septembre à 11:52

    Ah au moins, Gwen le reconnaît : je connais mes élèves ! ça râle toujours mais ça passe !

    Bravo, Fabie, un joli poème pour cette rentrée (difficile sans que cela soit de mon fait parce que cela vient de beaucoup plus haut !...) Mais heureusement qu'il y a les mirabelles et la broderie ! Les cigognes reviendront !

    Félicitations et grosses bises.

    5
    julie
    Lundi 3 Septembre à 12:13

    Joli poème...Au moins, il n'est pas morbide comme le mien. Oui, avec la rentrée, l'automne commence à pointer son nez. J'adorerai voir des cigognes. D'ailleurs, le raccourcissement des jours est là pour nous le rappeler. Et dire qu'on parle une fois de ne plus changer l'heure. Moi, je l'adore ce changement d'heure au printemps qui me dit que l'été arrive. Remarque, n'était le raccourcissement des jours, l'automne serait ma saison préférée...Tu t'occupes bien on dirait..Tu as beaucoup de cordes à ton arc. Moi, je n'ai pas grand-chose, mis à part aimer écrire et râler sur tout...

    Bises.

    6
    Lundi 3 Septembre à 14:17

    Très joli poème....  on pourrait le faire apprendre à l'école...

    7
    Lundi 3 Septembre à 14:57
    Praline

    Joli poème ! doux comme toi ! J'aime cette mélancolie vite balayée par les occupations automnales à venir. Je pense que, comme moi, tu aimes les saisons... même si parfois on râle après la météo etc...

    Gros bisous ma Fabidouce, je retourne à ma valise !

    8
    Lundi 3 Septembre à 18:14
    Adrienne

    hé oui, broder l'abécédaire du temps qui passe (et les roses de la vie)

    beaucoup de nostalgie,  c'est la saison qui le veut, peut-être :-)

    9
    Mardi 4 Septembre à 22:52
    Colette

    Joli poème tout doux ! J'aime bien la valse des saisons ! je n'aimerais pas, il me semble, vivre dans un pays où les quatre ne seraient pas présentes ! Magnifique cette broderis, c'est toi qui fait ? si oui, compliments ! Bisous Fabie.

    10
    Jeudi 6 Septembre à 20:45
    tanette2

    Joli poème et belle broderie. A chaque saison son occupation, c'est bien ainsi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :