• Ma Marraine chérie est dans les étoiles

     

    Aujourd'hui, à 15 H auront lieu , en Normandie,

    les obsèques de ma Marraine,

    nous y serons.

     

     

    Il y a longtemps, que je souhaitais pour elle cette délivrance.

    Tant la voir diminuée, voyant à peine, entendant à peine,

    ne reconnaissant pas toujours les siens, et coincée sur sa chaise roulante,

    était une souffrance pour tous ceux qui l'aimaient.

     

    Néanmoins, je suis extrêmement triste...

     

    Je garderai d'elle cette image, lorsqu'elle était encore valide (82 ans) !

    Elle l'a été jusqu'en 2013 !

     

    Voici le petit texte que j'ai écrit pour elle.

     

    Mamie, je suis fière de t’avoir eue comme marraine, Bruno et Laurence le sont sûrement aussi,

    comme tes neveux et nièces, j’en suis certaine,

     sont fiers de t’avoir eue comme tante, nous avons été les enfants que tu n’as pas eus.

     

    Tu nous laisses le souvenir d’une femme dynamique, entreprenante et volontaire.

    Ton métier, tes voyages, tes nombreuses activités et ton amour pour ta famille ont rempli ta vie.

    Vie riche d’anecdotes croustillantes

    (vol de papiers, tremblement de terre lors d’un voyage, vol de vêtements sur la plage,

    et tant d’autres).

     

    Je me souviens, lorsque je t’ai annoncé que j’allais être grand-mère,

    tu m’as dit que c’était un peu comme si tu allais être arrière-grand-mère.

     

    Toi qui à chacun de mes appels téléphoniques était toute fière

    de m’énoncer l’arrivée de chacun de  tes nouveaux arrières-petits-neveux,

    quel plaisir j’aurais eu à te présenter mes petits enfants !

     

    Tu vas retrouver de nombreuses personnes que tu aimais,

    quant à  nous,

    nous t’aimerons toujours.

     

     

     

    Elle était dans un semi coma durant sa dernière semaine,

    ses nièces l'ont entourée, lui lisant des cartes postales

    qu'elle avait reçues durant ces dernières années.

    Lorsque lui a été lue, une des miennes, il parait qu'elles ont 

    vu des larmes couler sur son visage !

     

    Nous avions un réel attachement réciproque. 

     

    Elle avait été institutrice, directrice de colonie de vacances,

    elle a donné des cours de gymnastique et de natation

    jusqu'à ses 80 ans.

     

     

    Si vous cliquez sur "Ma Marraine", vous pourrez lire les quelques articles la concernant.

    « Après la TempêteSur les Routes de mon Enfance »

  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Janvier à 19:31

    Bel hommage à cette dame, ta marraine, que tu aimais beaucoup et qui certainement te le rendait bien. Une femme de caractère d'après ce que j'ai lu sur ton ancien billet.

    Qu'elle soit en paix maintenant. Vous devez toujours être en Normandie, je ne pense pas que vous ayez fait ce long voyage en une seule journée. Soyez prudents pour rentrer.

    Gros bisous ma Fabidouce, je pense fort à toi, tu as du chagrin mais dis-toi qu'elle a fini de souffrir.

      • Jeudi 11 Janvier à 10:39

         

        Oh oui, nous nous aimions beaucoup !

        J'ai été citée comme étant sa fille de cœur...

        Intellectuellement, je sais que c'est le mieux pour elle,

        sentimentalement c'est difficile !

        Nous sommes partis le lundi, et rentrés hier soir.

        Merci pour ton affection, Praline.

        Gros bisous à toi.

    2
    Eve
    Mardi 9 Janvier à 21:14
    coucou Fabie , j'ai mis un mot bref l'autre soir( 2 h 30 du matin ) , je ne voyais plus bien . C'est un beau texte plein de tendresse pour ta marraine , Elle n'était pas marraine que de nom , elle s'occupait de vous , vous vous aimiez. formidable qu'elle ait été aussi indépendante, son métier l'a certainement beaucoup aidée , et elle avait son caractère !!! Avec tout ce que tu cites ,; sa fin de vie a été triste, hélas, Je comprends ta peine , mais elle a fini de souffrir , c'est ce qu'on doit retenir - ( facile à dire, pas facile à faire ) Surtout faites attention pour revenir , j'espère que vous vous relayer ou que vous faites le trajet en 2 fois - Gros bisous et bon courage Fabie
      • Jeudi 11 Janvier à 10:49

         

        Pour la route c'est Zhom qui a conduit, il a l'habitude,

        car avec son métier, il était toujours sur les routes.

        Oui, elle a fini de "ne pas vivre"...

        Il le fallait, je le sais !

        Gros bisous Eve

    3
    Nadine
    Mardi 9 Janvier à 22:15
    Je suis triste pour toi. Je sais que c’était une personne chère pour toi.
    Je t’embrasse très fort.
      • Jeudi 11 Janvier à 10:50

         Merci ma belle,

        oui tu as bonne mémoire !

        Je t'embrasse, moi aussi très fort

    4
    julie
    Mercredi 10 Janvier à 11:50

    Une personne remarquable qu'était ta marraine.

    Même si elle n'a pas eu d'enfants, elle était entourée d'amour et a été super bien accompagnée par vous tous. Par contre, elle a eu un peu la même fin de vie que ma belle-mère. C'est moche dans ces conditions. J'ai relu tes anciens articles qui parlaient d'elle. C'était une femme très active, même jusqu'à la fin de sa vie. Beau texte que tu lui as préparé. Tu es comme moi, tu aimes faire l'éloge des gens que tu as aimé, apprécié.

    C'est vrai que la Normandie, ça en fait des km en venant de la Drôme, plus de 1000. Tu sais que mon beau-frère, qui habite Romans, va presque à chaque vacance, avec son fils, chercher ses petits enfants. Plus de 2000 km dans la journée, avec juste de petites pauses. Ils ne dorment jamais sur place. C'est dingue et ça en coûte du fric. La mère a eu l'heureuse idée de partir loin. Alors, pour le père et le grand-père, c'est ça, aller les chercher, ou ne plus les voir..

    Bises

      • Jeudi 11 Janvier à 10:54

         

        J'ai réussi à lire mon texte à l'église,

        alors que ce n'étai pas prévu;

        j'ai tenu le coup pendant la lecture,

        mais les larmes étaient là...

         

        C'est compliqué ses séparations ...

        J'ai connu avec mon ex mari,

        mais son ex et leurs enfants étaient au final partis

        aux Etats Unis... 

        Bisous drômois Julie

    5
    Jeudi 11 Janvier à 15:45

    Des baisers de réconfort, c'était une femme forte ta marraine.

      • Jeudi 11 Janvier à 17:29

         

        Oh que oui, caractère très fort,

        c'est d'ailleurs ce qu'ont dit tous ceux qui la connaissaient bien.

        Merci beaucoup Heure Bleue ,

        Bises à toi.

    6
    Jeudi 11 Janvier à 17:10
    Colette

    Je peux comprendre ton immense peine même si c'est certainement mieux qu'elle soit partie étant donné son état de santé ... Qu'elle repose en paix !

    Et que tu te souviennes surtout des bons moments passés près d'elle ....

    Je t'embrasse Fabie.

      • Jeudi 11 Janvier à 17:31

         

        Tu sais parfois je me demande si elle ne 

        m'aimait pas plus que ma mère...

        Alors, oui j'ai perdu un être très cher,

        mais évidemment je sais que c'est "normal".

        Merci Colette, je t'embrasse aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :