• Stress défigurant

    Consignes de Lakevio 

     

     

    Bérénice porte une robe faite dans une étoffe très soyeuse.

    Mais quelle est cette main posée sur son épaule dénudée ?

    Non, non,  ce n'est pas une main coquine qui la caresse.

     

    En fait Bérénice est stressée, ce stress entraîne

    l'apparition de nombreuses pustules sur son visage.

     

    Cette main se veut apaisante, c'est celle d'une magnétiseuse.

    Elle a tout doucement amené Bérénice à se confier

    sur ce qui occasionne son angoisse.

    Maintenant, elle la masse délicatement pour finir 

    de lui faire évacuer toutes ses tensions.

     

    Pour plaire à  Aurélien,

    Bérénice tient à retrouver une forme humaine.

      

    En effet, la première fois qu'Aurélien vit Bérénice,

    il la trouva franchement laide.

     

    Par contre Aurélien a tout de suite plu à Bérénice,

    qui a bien sentit sa répulsion à la vue de son visage.

    Elle met donc beaucoup d'espoir dans la réussite

    du traitement de cette guérisseuse,

    dont elle a entendu beaucoup de bien.

     

    De retour chez elle,

    chaque heure, elle se regarde dans sa glace.

    Au bout de quelques jours, plus aucune trace sur son visage :

     

    Roselyne Farail 

     

    Elle est heureuse, le magnétisme a fonctionné,

    il ne lui reste plus qu'à attendre Aurélien...

     

    « Un Couple qui dureÉtrange Destin »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Février à 08:22

    Waouh bravo ! pour la recherche des œuvres de Catherine Farail ! et pour ton texte bien mené et tellement plausible. Moi j'avais vaguement pensé à du moins tendre, c'est-à-dire que la main appartient à cette belle chevelure, un travelo quoi :-)) mais voilà j'ai encore pas eu le temps, j'ai vadrouillé, vu les copines, raccompagné mes petits, organisé une soirée tartiflette pour mon voisinage...

    Gros bisous ma Fabidouce, passe une bonne journée, ici c'est ciel limpide mais grand froid, peu importe cet aprèm c'est rando !

      • Mercredi 28 Février à 14:43

         

        La tartiflette, c'est bien de saison yes

        d'ailleurs, j'avais hésité entre çà et des lasagnes 

        pour l'anniversaire de mes fils, ce sont les lasagnes qui ont gagné winktongue

        Tu as bien du courage de marcher par ce temps,

        moi c'est tricot au coin du feu.

        Gros bisous ma douce Praline.

    2
    Lundi 26 Février à 09:37

    Comme Praline, sauf que j'ai fait mon devoir, j'en ai fait un travesti.

      • Mercredi 28 Février à 14:44

         

        J'ai mis du temps à trouver l'inspiration...

    3
    Lundi 26 Février à 09:42

    Ah bien vu !

    J'aime beaucoup.
    La main est déplaisante, bravo de l'avoir séparée de la fille !

      • Mercredi 28 Février à 14:45

         

        Oui la main interpellait,

        j'ai voulu en faire une main sympathique yes

    4
    Lundi 26 Février à 12:08

    Bravo ! J'aime ton texte optimiste. Félicitations pour être allée visiter l'artiste. Non, Bérénice n'est pas laide et j'espère qu'Aurélien sera ébloui ! Merci.

      • Mercredi 28 Février à 14:47

         

        J'essaie souvent de visiter les artistes que tu proposes,

        pour m'aider à trouver de l'inspiration tongue

        Si elle est moins stressée, elle ira mieux,

        et plaira...

    5
    Lundi 26 Février à 17:17
    Adrienne

    mais qu'il est bête, cet Aurélien, à ne vouloir qu'une "pure beauté" :-)

    tout ce mal qu'elle se donne et qu'elle se fait!

    s'est-il bien regardé lui-même ;-)

      • Mercredi 28 Février à 14:49

         

        Entre une pure beauté, et une femme bien dans sa peau...

        il y a bien "des paliers",

        elle le fait d'abord pour elle,

        et après si elle peut plaire à Aurélien,

        ce sera "la cerise sur le gâteau".

    6
    Lundi 26 Février à 21:25

    elle habite où cette magnétiseuse  ???  :)

      • Mercredi 28 Février à 14:50

         

        A 5 minutes de chez moi,

        elle a aidé Zhom à guérir d'une hépatite C,

        il y a 20 ans.... alors qu'on le disait perdu...

    7
    Lundi 26 Février à 21:56
    Colette

    Quelle bonne idée tu as trouvée ! la main d'un autre pour expliquer sa singularité ! moi je ne suis pas arrivée à la caser cette main !!

    J'espère qu'Aurélien va être séduit et j'espère peut être encore plus qu'il comprendra tout ce que Bérénice a fait pour lui plaire ! Bises Fabie

      • Mercredi 28 Février à 14:51

         

        J'ai cherché comment je pouvais l'intégrer cette main,

        puis j'ai eu cette idée, et voilà,

        c'était parti yes

        Bisous Colette

    8
    julie
    Mercredi 28 Février à 17:07

    Une main de magnétiseur, il fallait y penser. C'est vrai que cette main est moche..Mais, du moment qu'elle guérit, hein ! Elle a bien fait de le faire, ne serait-ce que pour elle, car, rien n'est plus moche qu'un visage boutonneux. Et même si Aurélien la lâche, elle trouvera quelqu'un d'autre..

    Tu sais que ce tableau et la phrase m'a fait penser à la mare au diable, un roman que j'ai adoré...

    Bises...Ca neigeotte chez nous..Je reste au chaud. Mais, me demande si rester cloitrée dans la chaleur de la maison ne fait pas de mal aussi..

      • Dimanche 4 Mars à 18:40

         

        Ma belle fille a des problèmes de boutons,

        et est allée voir la magnétiseuse que nous connaissons

        2 fois !

         

        2 jours avec un peu de soleil,

        ça a fait du bien, mais là brrrrrrrr

        pluie vent ...

        Bisous drômois

         

    9
    Eve
    Mercredi 28 Février à 23:28
    tu as bien mener ton récit, ce n'est pas toujours facile de placer les mots ou les phrases, il fait froid mais la pluie va arriver et ça va se radoucir . bon jeudi , gros bisous
      • Dimanche 4 Mars à 18:42

         

        Il a fait très froid,

        la pluie est de retour pour la semaine,

        on se croirait en Bretagne tongue

        Bisous Eve

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :