• Se heurter à un mur !

    Devoir du Goût N° 73

     

     

    SUJET

     

    Il me semble que Lakevio a déjà donné cette toile comme sujet de devoir.
    Mais j’aime ce mur.
    Je le connais ce mur...
    Je connais même le trottoir et le caniveau qui le bordent.
    Et vous ?
    Si ce mur vous inspire, dites-le lundi...

     

     

    Ce lundi à 15h aura lieu l'entretien préalable

    au licenciement pour insuffisance professionnelle

    de l'ex femme de Zhom.

     

    On lui a demandé des éléments d'explications

    en réponse aux reproches qui lui sont faits.

    Dix pages de reproches, sur 9 mois.

    Elle n'a eu que 5 jours, we inclus pour y répondre.

    Nous avons rendu la réponse dans les temps,

    mais la machine est en marche,

    3 jours plus tard, elle recevait sa convocation.

     

    Entre temps un des membres d'un syndicat

    a rencontré le directeur de la DRH,

    qui a demandé qu'elle lui fasse un courrier

    lui demandant un rendez-vous pour envisager

    une autre affectation.

     

    En urgence nous avons rédigé un mail,

    et l'avons envoyé le jour même.

    Les jours passant, sans réponse,

    elle a appelé pour savoir en qu'il en était,

    la réponse fut que le rendez-vous de ce lundi

    était maintenu, sans allusion  à la proposition

    faite au syndicat .

     

    Nous sommes dans l'expectative,

    y aura-t-il deux rendez-vous en un,

    ou la machine à broyer va-t-elle continuer

    son travail de destruction ? 

     

    Nous avons l'impression de nous heurter à un mur !

     

    Si seulement sur ce mur il pouvait y être écrit

    Se heurter à un mur !

     

    Se heurter à un mur !

    « VaccinationIrrésistible »

  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Mars à 08:05
    Adrienne

    dix pages de reproches! mince! ils se sont drôlement armés, ceux d'en face!

    bon courage devant cette machine broyeuse...

    2
    Lundi 22 Mars à 09:36

    Des reproches contestables sans doute ! heureusement que vous l'entourez bien et l'aidez du mieux que vous pouvez.

    J'espère que cet après-midi il y aura l'aide du syndicat autour d'elle.

    J'aime beaucoup ce que tu as placardé sur le mur.

    Gros bisous ma Fabidouce, bonne journée.

    3
    Lundi 22 Mars à 10:10
    lke-gout-des-autres

    L'employé, c'est le bidasse de 1914.
    La chair à canon de l'entreprise.
    On y achève les blessés, pas de temps à perdre à les soigner, ce n'est pas rentable.
    Et on s'étonnera que de temps en temps, on trouve des DRH ou des PDG accrochés à des arbres...
    Je modifie cette citation du curé Meslier pour te dire :
    "L'humanité ne sera heureuse que quand le dernier DRH aura été pendu avec les tripes du dernier PDG "

      • myriam
        Lundi 22 Mars à 10:52

        10 pages !!!!! hallucinant ; je ne suis pas sur que certain délinguants de notre gouvernement en ai autant ! 

        j espere de tout coeur qu il y aura quelqu un d un peu humain a ce rendez vous !!

        courage !

    4
    Lundi 22 Mars à 11:20

    Je ne sais pas pourquoi on les appelle des "Directeurs de ressources humains", ils n'ont pas d'humanité.

    5
    Lundi 22 Mars à 15:37
    Gwen

    C'est sûr que dix pages de reproches... il faut l'faire ! Et ils ont mis tout ce temps pour s'en apercevoir ? Tu as raison, c'est devant un mur que cette femme se retrouve.

    Il est 15.36 h, elle est donc devant ses "juges".

    Je lui envoie toutes mes ondes positives, et je suis très triste pour elle d'avoir à se justifier !

    6
    Lundi 22 Mars à 21:44
    colette

    J'espère qu'elle aura eu du soutien, au moins syndical et qu'une solution aura pu être envisagée ..... Bises Fabie

    7
    Mardi 23 Mars à 22:41
    Passion Culture

    Le syndicat n'envisage pas l'éventualité d'un recours devant le Tribunal du Travail (pour autant que cela existe également en France) ?

    8
    Jeudi 25 Mars à 12:49

    Tu sais ce que j'aime chez toi ou chez ton mari, c'est votre empathie. J'avais déjà remarqué ça sur un autre site, ta façon de garder ton calme en toutes circonstances...Vous êtes des gens intelligents à vous soutenir les uns les autres...

    Tu as su magistralement interpréter ce tableau, car, effectivement, l'ex de ton mari est devant un mur...un mur qu'il va être bien difficile d'abattre, même de fissurer, car face à une administration bornée, s'expliquer ne va pas être facile. Mais, après tout, va savoir, on ne sait jamais...Elle en est où ? Elle a réussi à ébranler un peu ce mur ? Quant aux syndicats, certains sont très puissants, influents, d'autres nuls...Et les prudhommes, les fonctionnaires ne peuvent pas faire appel à eux ?

    9
    Samedi 3 Avril à 09:43

     

    Merci pour vos ondes positives,

    pas suffisantes devant des êtres sans humanité.

    Alors que j'écrivais cet 

    Article

    elle est arrivée avec le compte rendu de l'entretien,

    qui l'enfonce encore plus,

    décrédibilise la défense de son fils,

    et des pièces complémentaires contre elle.

    Plus qu'à aller au tribunal administratif,

    lorsque le licenciement sera acté,

    mais ce sera long...

    Bon we à tous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :