• Saint Gilles Croix de Vie

     

    Je suis arrivée en février 1970 à Saint Gilles Croix de Vie.

    J'étais en 5ème, et c'était l'année de ma communion solennelle.  

    Cela a été bien compliqué d'arriver en cours d'année scolaire.

    J'ai d'abord été "la bête curieuse",

    et puis chacun est resté avec son cercle de camarades.

    Je passais d'un CEG à un CES !

    Au CEG nous avions des professeurs qui nous enseignaient plusieurs matières,

    et nous avions une salle de classe dédiée.

    Au CES, après la première heure de cours,

    j'ai eu la surprise de voir tout le monde se lever pour changer de classe.

    Inutile de dire que j'ai été très étonnée par ce mouvement.

    Ils avaient commencé à étudier la pièce du docteur Knock,

    chacun avait un rôle, sauf moi...

    Je n'ai réussi à m'intégrer qu'en faisant du sport, dans l'équipe de handball

    où j'ai été tout de suite acceptée !

     

     

     En fin d'année, comme j'étais jeune, on a voulu me faire redoubler,

    mes parents s'y sont opposés, et j'ai eu mon brevet deux ans plus tard.

     

     

    Le premier mercredi, pour le catéchisme, nous sommes allés à l'église

    de l'autre côté du pont.

    A la fin du cours, on m'a demandé :

    - "tu habites ici"

    J'ai répondu :

    - "oui"

    On m'a dit au revoir, et on m'a laissée seule.

    En fait Saint Gilles et Croix de Vie avaient fusionné tout juste 3 ans plus tôt,

    de ce côté là du pont c'était Saint Gilles,

    et de l'autre (là où j'habitais) c'était Croix de Vie !

    Il y a 2 églises, une de chaque côté.

    Il y a deux plages, une de chaque côté.

    Il y avait deux ports de pêche, un de chaque côté.

    Il y a beaucoup d'eau, le Jaunay, la Vie, et l'océan.

    Ce qui fait que lorsque l'on n'est pas habitué, on ne sait jamais bien où on est.

    Zhom a d'ailleurs beaucoup de mal à se repérer.

    Cette année la ville fête donc les 50 ans de la fusion

    entre ces deux communes.

     

     

     

    Saint Gilles Croix de Vie

    Les points rouges, sont les deux églises. Le plus près de nous c'est côté Saint Gilles, le plus loin côté Croix de Vie.

     

    C'est une jolie ville, très (trop) animée l'été,

    et très vivante le reste de l'année, grâce aux chantiers Bénéteau, 

    et à son port de pêche (réputé pour la sardine).

     


    Vendée : la sardine, la belle de Saint-Gilles

     

    C'est une ville à laquelle je suis très attachée.

     

    « Mon deuxième cerveauDes moments de solitude »

  • Commentaires

    1
    myriam
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 09:51

    coucou fabie , c'est un endroit que je connais etant charentaise ! si tu savais comme l'ocean me manque !!

    j'ai aussi ete en CEG  et j'aimais beaucoup car nous avions une journée complete ( le mardi ) d'enseignement ménager : une semaine cuisine , une semaine couture  ! c'etait la femme du boulanger qui etait notre prof , une personne adorable !!!pour moi le meilleur moment de mon parcours en collège

    bonne journée , peut etre dans la neige pour toi 

      • Vendredi 1er Décembre 2017 à 20:56

         

        Nous avions aussi de la couture,

        mais 1h par semaine, je me souviens

        qu'elle nous donnait les points à faire chez nous,

        à la toute fin du cours, moi j'étais déjà partie

        me changer pour le sport tongue

         

        Oui, oui 10cm de neige ce matin,

        et un bazar fou sur les routes, même devant chez nous...

        Et ce soir ça "pince" !!!

        Bon we

    2
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 10:14

    Je suis allée au moins deux fois en vacances dans ce coin que j'aime beaucoup.

      • Vendredi 1er Décembre 2017 à 20:57

         

        On ne peut pas ne pas aimer la Vendée yestonguewink2

        Et en plus je sais que tu aimes les sardines yes

    3
    Eve
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 17:59

    pas si facile  que  ça  de  s'intégrer  dans  un  nouvel endroit , que  tu sois  scolaire ou habitant .
    Quand on est arrivé  d'Orléans il y a  33 ans  pour la  Bretagne,  ça  été  très difficile,  il y avait  tellement de choses différentes. Nos enfants  aux  écoles ont eu plus de facilités que moi qui n'arrivait  pas  à trouver du travail .
    quelques villes  se sont mariées  en Côtes d' Armor  et  puis ont  divorcés,depuis d'autres se réunissent , changent  ou allongent les noms pour "" économies "" savoir si  vraiment ça  en fait  , je ne  sais pas  , je ne suis pas au conseil municipal -
    Ta ville fête son cinquantenaire ,  noces d'or  !!!! c'est  sûrement que  les arrangements ont  convenus-
    Les villes  du bord de mer sont envahies par les touristes,  je n'aime pas y aller à ce moment là ,  mais  nous on est là toute l'année, ce qui signifie  que  peut être nous ferions  comme les vacanciers.  l'hiver ça semble  bizarre , sans fêtes , si calme ,  presque désertique ,
    gros bisous  ,  pluie au menu

     

      • Vendredi 1er Décembre 2017 à 21:07

         

        Oui, cela a été compliqué durant la première année,

        ensuite cela s'est passé sans problème.

        J'étais jeune 11ans et demi, et très grande 1m70,

        cela a été un gros handicap, je devais me défendre 

        contre les mecs qui me draguaient, même 

        pendant la retraite de communion !

        Oui Saint Gilles Croix de Vie, finalement s'est bien

        adaptée à cette fusion.

        Nous c'est neige  !!!

        Gros Bisous et bon we Eve

    4
    Vendredi 1er Décembre 2017 à 19:54

    Tu as dû souffrir de cette indifférence...

    Je ne connais pas mais c'est vrai que ça m'a l'air super beau, je ne désespère pas de connaître un jour... et hors saison bien entendu (l'avantage d'être retraitée !)

    Gros bisous ma Fabidouce, reste bien au chaud et fais attention à ne pas glisser si tu dois sortir.

      • Vendredi 1er Décembre 2017 à 21:11

         

        Praline, je te souhaite de connaître , si tu en as envie !

        L'océan c'est le top yes

        Oui, ça glisse wink2 mais je reste au coin du feu.

        Et cet am j'ai commencé à préparer la blanquette de veau,

        car nous serons 9 demain soir,

        enfin si les invités osent braver la neige tongue

        Gros bisous ma douce Praline.

    5
    julie
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 12:39

    Je me répépète, mais c'est un coin où j'aurais aimé vivre...7000 habitants l'hiver et 4 fois plus en été, voir plus avec les touristes de passage. Et, grâce aux sardines et autres poissons, cette commune de bord de mer vit aussi en hiver..D'autres communes ne peuvent pas en dire autant...

    Je suis aussi allée dans un CEG....et ai fait aussi du handball...le jeudi avec le club de sport du collège, n'aimant pas du tout aller en balade, la sortie des internes...Marcher 2/2, quelle horreur ! Je détestais ça..Quand je pense que mon mari s'est collé 7 ans de colos...et il aimait ça qu'il dit.

    J'étais aussi une grande, 1,63m. Je n'ai pas changé de taille depuis la 5e..quoique, me demande si, passé 60 ans, on ne rapetisse pas.

    J'espère que tout le monde s'est régalé avec ta blanquette. La neige, finalement n'a pas tenu chez nous. J'avais hésité ce midi avec blanquette et poulet en sauce. J'ai finalement acheté des cuisses de poulet de Bresse.

    Bises et bon dimanche...de repos, peut-être.

      • Dimanche 3 Décembre 2017 à 15:32

         

        La population, sur toute la côte est même multipliée par 10, l'été.

        Je suis allée 2 fois un mois en colo

        (en Vendée d'ailleurs, alors que nous habitions dans le Loir et Cher)

        chez les bonnes sœurs, 

        c'était "folklo"...

        Ici, la neige tient bon, mais les routes sont dégagées !

        Il fait froid, il y a du vent et le soleil n'a pas pointé son nez...

        Oui, aujourd'hui = repos  au coin du feu !

        La blanquette a été appréciée, et nous avons passé une belle soirée !

        Tu avais ta fille ce midi ? 

        Bisous drômois.

         

         

    6
    Lundi 4 Décembre 2017 à 14:55

    J'étais venue voir ce que tu avais imaginé pour la marquise, mais tu as fait l'impasse sur le sujet ! Je connais bien sûr St Gilles-Croix de Vie, mais tu n'y étais pas encore la dernière fois que j'y suis allée ! Nous étions à moto, mon jeune mari et moi...

      • Lundi 4 Décembre 2017 à 15:06

         

        Mon compagnon rêve d'y aller en moto,

        trop loin pour moi, 800km...

        Lorsque j'habitais là bas,

        je prenais le car pour aller à Nantes,

        pour y faire mes achats de Noël,

        j'y passais une super journée !

    7
    Lundi 4 Décembre 2017 à 17:08
    Adrienne

    c'est un peu comme si deux îles fusionnaient, à t'entendre :-) mais je suppose qu'en 50 ans les gens ne ressentent plus ces deux entités comme séparées... 

      • Lundi 4 Décembre 2017 à 18:43

         

        Cela va mieux maintenant, 

        mais compte tenu du doublage "église,plage, marché"

        on est quand même obligé de dire :

        "côté Saint Gilles" ou "côté Croix de Vie",

        ce que les non initiés ne comprennent pas toujours...

    8
    Pivoine
    Lundi 4 Décembre 2017 à 17:31
    C est chouette comme récit. Pas facile d être une 'nouvelle, pourtant c est gai de nouvelles têtes.
      • Lundi 4 Décembre 2017 à 18:43

         

        Oui, mais en cours d'année scolaire,

        cela complique la tâche...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :