•  

    Mardi, comme je le supposais à la fin de mon article de lundi,

    il a été question de venir chez nous pour crépir le mur

    de cette fameuse maison.

    A 9h15, on sonne à la grille, un ouvrier me demande

    si il peut venir chez nous pour faire le travail.

    Je lui répond négativement, en lui exposant mes raisons :

    1) Personne ne nous a appelé pour nous prévenir
    et s'entendre avec nous sur un état des lieux, avant et après les travaux.
    2) Mon compagnon propriétaire de la maison est absent .
    3) Je m'apprête, moi même à m'absenter pour la matinée.
     
    L'ouvrier me dit, bon on ne le fait pas alors.
    Quand je lui dit : "en plus vous allez devoir enlever le grillage"
    il me répond : "oui, il va falloir le couper"
     
    Moi je pensais qu'ils allaient soigneusement défaire le grillage,
    et le remettre, lui parle d'employer des moyens radicaux!
     
     A moins qu'ils ne nous le remplace par 
     

    Si vous cliquez sur l'image vous verrez d'autres grillages décorés.
     
     
    ils déferont le grillage, et le remettront, pas question qu'ils esquintent tout!
    Parce que, comme personne n'est responsable de rien, ils ne seraient pas prêts
    de le remplacer notre grillage...
     
    A 11h, lorsque je rentre de chez ma kiné, ils ont déjà crépi
    le côté face à la route, visible aussi de notre jardin.
    A midi, pendant qu'ils mangent, je fais quelques photos,
    car bien entendu ils n'ont rien mis sur le grillage et des poussières
    sont venues maculer nos plantes.
     

     
    Aujourd'hui, à peine rentrée de chez ma kiné (oui, 2 fois par semaine)
    on sonne à la grille.
     
     
    Lui :"Bonjour, je suis le propriétaire de la maison"
    Moi : " Ah, oui? (je ne sais pas si j'ai dit bonjour)
    Lui :"je viens vous voir au sujet du crépis"
    Moi : j'en ai dit, dit et redit, je ne me souviens plus...
     
    Alors, il ne savait pas qu'ils venaient faire le crépis, 
    n'a pas imaginé les inconvénients que cela nous procurait,
    c'est le constructeur qui lui a dit que c'était mieux pour lui de construire
    en limites de propriété, a su que nous étions allés râler à la mairie,
    mais nous aurions dû lui dire que nous n'étions pas contents
    (ah oui, et comment??? nous n'avons pas ses coordonnées).
     
    Bref, il m'a demandé si nous étions opposés à ce que ce côté de maison
    soit crépi en passant par chez nous. 
    Je lui ai répondu que de toutes façons, nous n'avions pas le choix,
    mais que nous exigions que notre jardin soit respecté,
    que tout soit remis en état, et que durant les nuits le grillage
    soit remis. Il va en faire part au constructeur, on n'a pas fini,
    car je lui ai bien dit que c'était un problème à cascades,
     
    lui = ne savait pas
    le façadier = fait ce qu'on lui dit de faire
    le constructeur = ce n'est pas lui qui va faire les travaux
     
    Il a admis que jamais personne n'était responsable de rien.
    Oh, il a été très gentil, très aimable, même a fait semblant 
    de nous comprendre, mais bon, nous verrons à l'usage.
     

     
     

    5 commentaires
  •  

     

    Un article chez Praline, ayant pour thème le lilas,

    m'a fait penser à ceux que nous avions avant !

    Je lui ai laissé un commentaire dans ce sens,

    et Juliette m'a suggéré que d'en faire un article,

    alors voilà yes

     

     

    Avant, de notre jardin, nous avions cette vue

     

     

    Au printemps, nous avions du lilas 

     

    Photo prise en avril 2015

     

    Et puis un beau jour de novembre, les lilas ont été arrachés.

    Et petit à petit nous avons vu des fondations sortir de terre,

    puis des murs, puis une charpente, puis un toit,

    et maintenant voici notre paysage.

     

    Photo prise en février 2016

     

    Photo prise le 11 avril 2016

     

    Nous voudrions cacher rapidement cette maison,

    par une palissade en bois, puis une haie de plantes grimpantes,

    et quelques autres plantations.

    Mais il nous faut attendre qu'ils aient crépi la maison.

    En effet, telle qu'elle est construite, ils n'ont d'autre choix

    pour enduire le côté qui donne dans notre jardin,

    que de le faire de chez nous !

    Sur la dernière photo vous voyez des échafaudages,

    ils ont été installés aujourd'hui,

    ce qui laisse à penser qu'ils ne vont pas tarder à crépir.

     

    A ce jour, nous n'avons eu aucun contact,

    ni avec le constructeur, ni avec le futur propriétaire.

    Il va quand même falloir qu'ils nous demandent l'autorisation

    de venir dans notre jardin pour poser l'enduit sur ce mur...

     

    En attendant j'ai acheté deux lilas,

    que je planterai lorsque je serai sûre

    qu'ils ne risqueront pas d'être abîmés par leurs travaux.

     

                        .        

     

     

    Cette année pas d'odeur de lilas dans notre jardin,

    pourtant c'était bien agréable ! 

     

     

     


    5 commentaires
  •  

    D'abord, une superbe fleur

    Bon Dimanche

    Passiflore qui pousse dans l'entrée (mini véranda)

     

     

    Ensuite, idem qui prend le soleil sur mes genoux

     

     

     

     

    Bon Dimanche

      

    Et

     

    Bon Dimanche

     


    6 commentaires
  •  

    Le we a bénéficié de ce que j'appelle l'arrosage automatique !

    Le jardin a bien apprécié.

      

    Quelques Fleurs

     

     

    Quelques Fleurs

     

    Quelques Fleurs

     

    Quelques Fleurs

     

    Quelques Fleurs

     

    Quelques Fleurs

     

    Photos prises aujourd'hui, 15 juin 2015.

     

    Les orages Quelques Fleurs

    n'ont rien abîmé, pourtant la pluie a été abondante.

    Cela n'a cependant pas empêché la commune d'arroser, hier !!!

     

     

     

    Quelques Fleurs

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique