• Alors Voilà.

     

    Dans les blogs que je lis,

    il y a celui d'un médecin qui fait 

    des articles empreints d'humanité.

     

    Je viens de lire 

    « La routine »

    « Tristesse en "OSE"Hic hic hic »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mai à 16:54

    J'ai eu une amie, qui n'a jamais eu d'enfant après, qui a appris à quelques jours du terme que son bébé était mort dans son ventre, ils ont attendu que l'accouchement se déclenche et pendant l'accouchement, on lui a demandé comment elle allait appeler le bébé, personne n'avait pris la peine de prévenir qu'il parlait à une jeune femme traumatisée, qui en plus d'un accouchement devait affronter la mort de son bébé. Je ne suis donc pas surprise.

      • Samedi 2 Juin à 10:00

         

        Oui, j'ai toujours été horrifiée du fait qu'on attende

        que l'accouchement se déclenche tout seul

        lorsque l'on sait que le bébé est mort...

        Et j'ai une nièce, à laquelle on a dit :

        1) qu'il faudrait donner un prénom à son bébé

        2) quelques heures après que ce ne serait pas nécessaire

        3) de nouveau qu'il fallait en trouver un...

        I y a un nombre de semaines déterminé à partir duquel

        on donne un prénom, et elle était à la limite...

        Elle a eu un second enfant qui a vécu 2 semaines,

        et puis comme ton amie pas d'autres enfants...

    2
    Mercredi 30 Mai à 18:17

    J'ai lu... Un bel article dont je retiens la douceur et la tendresse de l'infirmière. Quant à l'anesthésiste, quelle honte...

    Gros bisous ma Fabidouce, merci pour la découverte.

      • Samedi 2 Juin à 10:09

         

        J'en suis à 14 anesthésies,

        on ne peut pas dire que je garde de bons souvenirs

        de ces anesthésistes...

        Compte tenu de la manière dont ils prennent

        en compte les indications qui découlent de la consultation

        faite au préalable, là la sécu pourrait faire de grosses économies,

        si on ne les faisait plus, d'autant que ce n'est jamais celui

        qui nous endort, qui nous reçoit lors de cette consultation...

         

        Je ne dois pas avoir de prise de sang, ni de prise de tension

        du côté droit, il faut que "je me batte"

        pour qu'ils ne me piquent pas à droite (là, je suis éveillée),

        mais au réveil j'ai quasiment systématiquement le tensiomètre

        à droite... Alors que c'est toujours marqué en rouge sur mon dossier !!!

         

        Les anesthésistes sont peu nombreux, je me souviens c'était compliqué

        de trouver des remplaçants à l’hôpital,

        et ils étaient d'une exigence...

         

        Ce médecin qui écrit dans ce blog

        est plein d'humanité, c'est réconfortant !

         

        Gros bisous ma douce Praline et bon we

         

    3
    veronica
    Jeudi 31 Mai à 21:22

    mon gendre travaille comme aide soignant dans un service d'urgence, et je peux vous dire qu'il en écrirait des livres sur tout ce qu'il voit ou entend de la part des médecins, certains sont carrément ignobles......ne parle qu'entre eux,  traite mal leur personnel, ne dise bonjour à personne (sauf à d'autres médecins.....ben voyons)

    on vit dans un drole de monde où tout va de pire en pire......d'accord c'est leur routine.....ok mais quand même y'a des limites......certaines personnes peuvent être très intelligentes mais n'ont aucun tact, aucun savoir vivre, aucune humanité......

    heureusement qu'il y a des exceptions.....sinon que deviendrions nous..... mais ils sont rares......hélas.... on rêve tous d'avoir à faire à ceux-ci

      • Samedi 2 Juin à 10:14

         

        Pour ma reconstruction, j'ai eu un chirurgien

        hyper sympa et humain.

        J'ai eu une grosse infection (et ai failli y passer)

        j'avais des pansements "hards" pour le personnel soignant,

        un jour il a aidé l'infirmière à le faire,

        elle m'a dit que je pouvais le remercier,

        car  c'était rare de la part d'un chirurgien,

        j'ai répondu que j'en étais bien consciente...

        Il m'avait même dit de complimenter mes infirmières à domicile...

        Mais malheureusement j'ai plus souvent croisé

        des être imbus de "leurs pouvoirs"

        que des gens bien, dans ce milieu.

        Bisous Véronica, et bon we.

    4
    Eve
    Vendredi 1er Juin à 15:04

    j'avais  lu  quelques  articles de son  blog en  début d'année, 
    ceux et  celles  qui  aident ,  compatissent  , dans  les  services de santé ,  sont des  perles,
    quand  on  est  dans  un  hôpital , dépendant de ces imbéciles
    ,  et  ne rien pouvoir faire ,  que  subir,c'est  terrible .
    Il  faudrait  beaucoup plus de soignants
    qui  dénoncent  ces gens  qui  n'ont pas de coeur,
    bon week end
    bisous

      • veronica
        Samedi 2 Juin à 20:42

        je suis horrifièe par ta réponse à heure bleue....

        mon dieu quelle horreur pour ta nièce, la pauvre...... comment ne peut on pas prendre en compte la douleur de cette maman, alors que, au contraire on devrait les "cocooner" encore plus.....ces pauvres mamans......

        lorsque l'on voit des reportages à la télé tout est toujours "tip top" mais ça....c'est à la télé devant les caméras, la vérité est bien différente......hélas

        bisous fabie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :